Charline et Julie : "je n’ai rien remarqué"

  • A
  • A
Charline et Julie : "je n’ai rien remarqué"
@ EUROPE 1 - FRANCOIS COULON
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - L'un des voisins de la maison fouillée par les enquêteurs soupçonne l'une des filles du propriétaire.

Dix jours après l’enlèvement de Charline et Julie dans la Sarthe pour lequel l’"Alerte-enlèvement" avait été déclenchée, les enquêteurs ont identifié un pavillon. Cette maison située non loin de La Flèche, lieu de leur disparition, aurait abrité les petites filles âgées de 10 et 12 ans durant une nuit. Elle appartiendrait à Jacky, un retraité qui vit chez sa compagne.

Selon les éléments de l’enquête, l’une des filles de Jacky, maman d’une petite fille de 18 mois, pourrait être à l’origine du rapt. Elle aurait d’abord emprunté sur place le fourgon blanc de son père, avant de squatter le pavillon pour séquestrer les fillettes. Pour le plus proche voisin de cette maison "il y a de grande chance que ce soit eux". "J’espère que je me trompe", a confié Florian en exclusivité au micro Europe 1 avant d’ajouter que ce sont "des voisins qu’on connaît depuis six ans". Et d’avouer : "je n’ai rien remarqué du tout".

"C’est choquant" :

Quant aux ravisseurs présumés, Florian les connaît très peu. "Ca avait l’air d’être une fille super gentille. Mais c’est son copain qui est bizarre. Apparemment il serait tombé dans la drogue il y a quelques années et apparemment il y est toujours. Est-ce que c’est ca qui les aurait poussés à enlever deux petites filles comme ca ?", s’interroge le voisin. 

Charline et Julie ont été retrouvées le lendemain de leur disparition, errant, seules, près de la gare routière de la ville, à quelques kilomètres de la Flèche, par une automobiliste sensibilisée par les messages d'alerte du plan "Alerte-enlèvement". Aucune trace de violence n'avait été relevée sur les deux soeurs.