Charlie Hebdo : après l'horreur, place à la solidarité

  • A
  • A
Charlie Hebdo : après l'horreur, place à la solidarité
@ Martin Bureau/AFP
Partagez sur :

EN IMAGES - Plus de 100.000 personnes se sont rassemblées dans toute la France en hommage aux victimes de Charlie Hebdo.

Sur les pancartes, un mot d'ordre : "Je suis Charlie". Ils sont plus de 100.000 à s'être rassemblés dans toute la France pour exprimer leur soutien aux victimes de Charlie Hebdo. A Paris, ils étaient 35.000. A Lyon comme à Toulouse, ils étaient 10.000, et plus de 13.000 à Rennes.



Des Unes de "Charlie" en guise de pancartes. Certains brandissent aussi des Unes de l'hebdomadaire satirique, comme celle-ci, tweetée par SOS Racisme. 

Plusieurs syndicats, associations, médias et partis politiques ont appelé à ce rassemblement, non loin des locaux du journal satirique.

Charlie république - 1280

© Dominique Faget/AFP

Dans la foule, des étudiants en journalisme à la mine défaite arborent une bannière.

Des dizaines de milliers de personnes. Des rassemblements sont aussi en cours dans toute la France, notamment à Lyon où 10.000 personnes ont exprimé leur solidarité avec Charlie Hebdo.

A Rennes, la préfecture a dénombré entre 13.000 et 15.000 participants, place de la Mairie. A Toulouse, 10.000 personnes se sont rendues sur la place du Capitole, où les drapeaux sont en berne.



La foule est nombreuse aussi sur la place Stanislas, à Nancy.

A Nantes, Jean-Marc Ayrault, l'ancien Premier ministre, était parmi les 5.000 personnes rassemblées à l'appel du club de la presse de Nantes Atlantique.



Nantes rassemblement - 1280

© Georges Gobet/AFP

A Orléans, c'est devant l'hôtel de Ville que l'hommage s'est tenu.

A Nîmes, les personnes venues rendre hommage à Charlie Hebdo se sont retrouvées devant les arènes de la ville.



La mairie de Bordeaux a de son côté tweeté une photo de la foule. Quelque 5.000 personnes ont observé une minute de silence sur le parvis des Droits de l'Homme de la ville.