Chantage à la "sextape" : Benzema déféré devant la justice

  • A
  • A
Chantage à la "sextape" : Benzema déféré devant la justice
@ AFP
Partagez sur :

L'attaquant des Bleus avait été mis mercredi matin en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le chantage présumé à la "sextape" contre Mathieu Valbuena. 

Karim Benzema a été déféré jeudi matin au palais de justice de Versailles en vue de sa présentation devant un juge d'instruction dans l'enquête sur le chantage présumé à la "sextape" contre un autre joueur des Bleus Mathieu Valbuena, a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

L'attaquant des Bleus et du Real Madrid est sorti peu avant 9 heures du siège de la police judiciaire de Versailles à bord d'une berline grise aux vitres teintées, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le joueur avait été placé en garde à vue mercredi matin.

Le rappel des faits. Au cœur de l'enquête : une vidéo intime où apparaît Valbuena, subtilisée par trois escrocs qui ont ensuite tenté de le faire chanter. Or, selon une source proche de l'enquête, Benzema a évoqué cette vidéo en tête-à-tête avec Valbuena le 5 octobre, lors d'un rassemblement de l'équipe de France à Clairefontaine avant les matches contre l'Arménie et le Danemark. Les trois maîtres chanteurs présumés, aujourd'hui écroués, avaient à l'époque contacté un proche du frère de Benzema afin d'utiliser l'attaquant du Real Madrid dans leur entreprise d'extorsion.