Gaza : Israël serait prêt à prolonger la trêve

  • A
  • A
Gaza : Israël serait prêt à prolonger la trêve
37 corps ont été récupérés dans les décombres à Gaza@ Reuters
Partagez sur :

Le Hamas et l'armée israélienne se sont mis d'accord pour un cessez-le-feu de douze heures. Israël serait enclin à prolonger cette trêve.

L'INFO. Le gouvernement israélien est enclin à prolonger la trêve de douze heures entrée en vigueur samedi matin dans la bande de Gaza, a-t-on appris samedi de source gouvernementale. "Pour ce qui est d'Israël, il n'y aucune raison d'empêcher
la population de Gaza de faire le plein de provisions tant que notre armée peut continuer sa mission contre les tunnels. Notre guerre n'est pas dirigée contre la population", a ajouté ce responsable ayant requis l'anonymat.

Un cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas est entré en vigueur samedi à 8 heures (7 heures à Paris) dans la bande de Gaza, où près de 880 Palestiniens sont morts depuis le début de l'offensive israélienne. Le Hamas et l'armée israélienne ont annoncé ce cessez-le-feu limité après l'échec vendredi au Caire du secrétaire d'Etat américain John Kerry à arracher une trêve plus durable entre les belligérants.

Les deux parties se mettent d'accord. Dans la nuit de vendredi à samedi, un responsable du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a annoncé avoir accepté de respecter cette pause après 18 jours d'un conflit qui a également coûté la vie à 37 soldats israéliens. C'est la première fois que l'organisation islamiste accepte de cesser les combats contre Israël depuis le début de l'offensive il y a bientôt quatre semaines.

Un peu plus tard dans la nuit de vendredi à samedi, l'armée israélienne a confirmé qu'elle respecterait aussi le cessez-le-feu, tout en prévenant qu'elle riposterait en cas d'attaques contre ses soldats ou des civils israéliens. Les efforts diplomatiques ne s'arrêtent pas pour autant.

Les secours s'activent. Au moins 35 corps de Palestiniens ont été retirés des décombres samedi matin dans la bande de Gaza après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu humanitaire, ont indiqué les services d'urgences locaux. Treize cadavres ont été retrouvés à Choujaya, une banlieue est de la ville de Gaza, treize dans les camps de réfugiés de Deir al-Balah et Nousseirat et neuf à Beit Hanoun, selon un bilan provisoire du porte-parole des urgences.

>> LIRE AUSSI - Réunion internationale sur Gaza à Paris

Une réunion internationale à Paris. Ils se poursuivent à Paris où se tiendra à partir de 11h une réunion internationale sur la situation en présence des ministres des Affaires étrangères des principaux pays impliqués. Outre John Kerry, arrivé sur place dans la nuit, y participeront ses homologues français, britannique, allemand, italien, qatari, turc et de l'Union européenne. Le secrétaire d'Etat américain a assuré vendredi soir que "le cadre fondamental" d'un cessez-le-feu durable avait été fixé, évoquant des points de "terminologie" à régler.