Carla victime des coups de son agresseur

  • A
  • A
Carla victime des coups de son agresseur
@ EUROPE 1 BENJAMIN PETER
Partagez sur :

Le procureur a dévoilé les résultats de l'autopsie de la collégienne morte lundi dans l'Héraut.

Carla, la collégienne de Florensac frappée lundi par un adolescent, est morte des suites des coups qui lui ont été portés et non de la chute qu'ils ont entraînée, selon les premières conclusions de l'autopsie, dévoilées mardi par le procureur de la République de Béziers.

"Selon les premières conclusions de l'autopsie, l'adolescente est décédée des suites d'une hémorragie interne, à la suite d'un uppercut sous le menton", a détaillé le procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé. Carla aurait d'abord été frappée d'un coup droit, puis d'un coup gauche, et enfin d'un uppercut.

"Elle ne semble pas être décédée à la suite de la chute", a-t-il précisé. Les enquêteurs cherchaient jusqu’à présent à déterminer si la collégienne avait été victime des coups qui lui ont été portés ou de la chute provoquée par la bagarre, sa tête ayant alors pu heurter le sol. Jusqu'à présent, une information judiciaire avait été ouverte pour violences volontaires sans intention de donner la mort.

Garde à vue prolongée pour l’agresseur présumé

La garde à vue de son agresseur présumé, Gaëtan, âgé de 14 ans, a par ailleurs été prolongée. Ce dernier devrait être présenté mercredi en fin de matinée à un juge, a précisé le procureur. Il devrait être mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Lundi, vers 12h30, une bagarre avait éclaté à la sortie du collège, en raison d'un différend amoureux entre Carla et une autre collégienne. Le frère de cette dernière avait alors violemment frappée l'adolescente. Grièvement blessée, elle avait été transportée par hélicoptère, au CHU Lapeyronie de Montpellier, où elle est décédée vers 15h30.

Une marche blanche sera organisée samedi à Florensac pour permettre aux collégiens de rendre un dernier hommage à leur amie.