Cadavre congelé : la concubine a avoué

  • A
  • A
Cadavre congelé : la concubine a avoué
@ MAXPPP
Partagez sur :

La concubine de l'homme retrouvé congelé mardi à Lyon a reconnu l'avoir tué à coups de poing.

La concubine d'un retraité de 71 ans, dont le corps a été découvert mardi dans le congélateur de son appartement à Lyon, a finalement reconnu avoir tué son concubin. Sa garde à vue, entamée mardi, a été prolongée de 24 heures mercredi. Par ailleurs, une information judiciaire pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" a été ouverte mercredi contre cette femme de 51 ans.

Lors d'une conférence de presse, le procureur de la République Marc Desert a indiqué que la concubine, Guylène Collober, 51 ans, avait été placée sous mandat de dépôt et qu'elle serait présentée jeudi matin à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen. Le corps du retraité, Jean-François Poinard, un ancien restaurateur lyonnais, avait été retrouvé mardi lors d'une perquisition de son appartement, dans le 6e arrondissement de Lyon.

"Altercation violente"

La suspecte, qui n'avait pas été en mesure de fournir aux enquêteurs une explication cohérente aux enquêteurs de la police judiciaire de Lyon, a finalement fourni "une version cohérente des faits", reconnaissant avoir "tué son concubin à coups de poing" en novembre 2008. "Désemparée, elle a laissé le corps dans la salle de bains quelques jours, avant de faire l'acquisition d'un congélateur coffre et d'y placer le corps".

Il semble que Guylène Collober était régulièrement violente avec son concubin, jusqu'au coup de poing de trop. Selon Marc Desert, il s'agit vraisemblablement "d'une altercation violente qui a mal tourné. Un affaire qui serait banale, s'il n'y avait pas un cadavre placé pendant près de deux ans dans un congélateur".