Cadarache : un salarié contaminé dans un incident nucléaire

  • A
  • A
Cadarache : un salarié contaminé dans un incident nucléaire
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le salarié travaillait au démantèlement d'un site nucléaire dans les Bouches-du-Rhône.

Un salarié d'une entreprise sous-traitante du chantier de démantèlement sur le centre CEA de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, a reçu lors d'une opération une dose importante de radiations, inférieure toutefois à la limite réglementaire annuelle, a annoncé le CEA.

Par inhalation. "Cette dose a été reçue par inhalation lors de la réfection d'un sas séparant deux zones de travail au sein de l'installation", précise le Commissariat à l'énergie atomique dans un communiqué. "Un contrôle médical périodique, le 28 avril, a révélé une suspicion d'exposition interne", poursuit-il. Le suivi biologique "a confirmé le 23 juin une dose reçue supérieure à 5 millisievert (mSv) et inférieure à la limite réglementaire annuelle de 20 mSv". 

Le CEA, "en sa qualité d'exploitant", a proposé à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) "de classer cet événement au niveau 1 de l'échelle INES qui en compte 7".