Berenyss retrouvée : "je suis allée ouvrir ma porte et c'était elle"

  • A
  • A
Berenyss retrouvée : "je suis allée ouvrir ma porte et c'était elle"
@ DR
Partagez sur :

Enlevée jeudi après-midi, la fillette a été "déposée" devant la maison d'un médecin quelques heures plus tôt dans les Ardennes. C'est elle qui a annoncé la bonne nouvelle aux parents.

Elle avait disparu jeudi vers 15 heures, près de chez elle en Lorraine, pour réapparaitre neuf heures plus tard, dans les Ardennes. La petite Berenyss, 7 ans, a été retrouvée saine et sauve dans la soirée. La fillette a été "déposée" devant la maison d'un médecin, chez qui elle est allée frapper à la porte. Le docteur Marie-Alix Lambert a raconté vendredi cette rencontre au micro d'Europe 1.

"Je n'étais pas au courant de ce qu'il se passait". "Vers 23 heures, je venais de rentrer d'une réunion. J'ai pris une boisson chaude et donc ma maison était encore allumée. J'ai entendu frapper, je suis allée ouvrir et c'était Berenyss", se souvient-elle.

Le docteur ignore alors encore que l'enfant a été enlevée quelques heures plus tôt en Lorraine. "Je n'étais pas au courant de tout ce qui se passait. Donc, forcement, j'ai essayé de comprendre pourquoi elle était là.  Elle m'a dit 'un monsieur m'a déposé et m'a dit d'aller dans la maison qui était allumée'".

"Elle allait bien, elle ne pleurait pas".  "Cela s'est passé tranquillement. J'ai essayé d'identifier le village, le nom de famille et j'ai appelé ses parents. Ils m'ont appris qu'il y avait une alerte enlèvement, je ne le savais pas", raconte Marie-Alix Lambert. "Berenyss a eu ses parents au téléphone, ils ont été très rassurés. Les gendarmes ont ensuite fait tout leur travail pour que ses parents la récupèrent", explique-t-elle.

Comment se sentait l'enfant ? "Elle n'avait qu'une hâte, c'était de retrouver ses parents. Mais elle allait bien, elle ne pleurait pas et était très contente de trouver quelqu'un qui l'accueillait", conclut le médecin.