Berck : un policier décède d'un malaise après une attaque au couteau

  • A
  • A
Berck : un policier décède d'un malaise après une attaque au couteau
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

DRAME - Touché mardi par deux coups de couteau à la main, le policier de retour au commissariat est décédé après avoir fait un malaise. 

Mardi après-midi à Berck, dans le Pas-de-Calais, un policier est mort après un malaise alors qu'il venait d'être victime de coups de couteau lors d'une intervention, rapporte La Voix du Nord.

Une femme qui se plaignait de son conjoint. Le syndicat UNSA-Police a raconté au quotidien régional le film des événements qui ont mené à ce drame. Trois policiers se sont rendus mardi au domicile d'une femme qui se plaignait d'un différend avec son conjoint. "Ils ont été invités à rentrer. Lorsqu’ils étaient dos à la porte, cette dame s’est jetée sur la victime et lui a donné deux coups de couteau à la main", a expliqué le syndicat. La femme, déjà connue pour des faits de violences et d'alcool, a été interpellée puis mise en garde à vue.

Réanimation sans succès. Une fois au commissariat, la victime des coups qui a refusé de se faire soigner car il n'avait pas d'hémorragie, a commencé à rédiger le procès-verbal avant d'être pris d'un malaise. Les pompiers et le SMUR qui sont intervenus sur place n'ont pas réussi à réanimer ce policier âgé d'une trentaine d'année et père de famille. 

Un "guet-apens". Une autopsie va être réalisée, indique La Voix du Nord, afin de voir s'il y a un lien entre l'attaque au couteau et le malaise. Le responsable de l’UNSA dénonce de son côté "une sorte de guet-apens". "Les policiers sont souvent des primo intervenants, ils portent aide et assistance à des personnes et parfois ça peut tourner au drame", regrette-t-il.