Bastia : des boules de pétanque explosives potentiellement mortelles

  • A
  • A
Bastia : des boules de pétanque explosives potentiellement mortelles
Les boules de pétanques retrouvées à Bastia@ DR
Partagez sur :

Ces boules de pétanque avaient été retrouvées à Bastia près de la Préfecture lors d'un rassemblement de soutien au supporter blessé après le match Reims-Bastia.

INFO EUROPE 1

C'était une découverte inédite et très inquiétante. Le 20 février dernier à Bastia, des boules de pétanque remplies d'explosif avaient été retrouvées près de la Préfecture juste avant un rassemblement de soutien à un jeune supporter bastiais blessé à l’œil lors d'affrontement avec la police après le match de football Reims-Bastia. Ces boules de pétanque piégées ont désormais été analysées et le résultat de cette expertise, auquel Europe 1 a pu avoir accès, fait froid dans le dos. Selon les résultats de l'expertise, ces boules de pétanque piégées auraient pu tuer si elles avaient été utilisées. 

Aussi dévastatrices qu'une grenade militaire. Récupérées par les démineurs de la sécurité civile de Bastia pour les neutraliser, les dix boules de pétanque contenaient de l'explosif. Une découverte inédite en France. Les démineurs les ont donc testées pour en mesurer l'effet, et leur constat est sans appel : ces boules de pétanque piégées sont aussi dévastatrices qu'une grenade militaire. 

Des éclats de métal sur 200 mètres. Ainsi, lorsque la première boule a explosé, les démineurs ont retrouvé des éclats de métal projetés jusqu'à 200 mètres à la ronde. Ils estiment également que ces bombes artisanales pouvaient être mortelles dans un rayon de 50 mètres, exactement comme une grenade défensive de l'armée. Les conséquences auraient donc pu être dramatiques si elles avaient été allumées et jetées en plein centre-ville de Bastia. Le lanceur aurait d'ailleurs lui aussi pu être touché. En effet, lors des tests, l'une de ces boules a explosé moins d'une seconde après la mise à feu de la mèche, une explosion quasi-instantanée qui aurait donc aussi pu tuer son utilisateur.

Extrême dangerosité. Ces tests montrent donc bien l'extrême dangerosité de ces bombes artisanales et l'inconscience de celui ou ceux qui les ont confectionnées. Problème, pour l'instant, les fabricants de ces engins n'ont toujours pas été identifiés. En attendant, le procureur de Bastia a ouvert une enquête, confiée à la police judiciaire, et ce rapport des démineurs a été transmis à la justice et versé dans le dossier.