Avignon : le "violeur au balcon" a-t-il encore frappé ?

  • A
  • A
Avignon : le "violeur au balcon" a-t-il encore frappé ?
@ Reuters
Partagez sur :

L'homme, déjà recherché pour six viols, ou tentatives depuis un an, est soupçonné d'avoir fait une nouvelle victime, dans la nuit du 4 au 5 septembre.

Il escalade les façades des immeubles jusqu'au premier étage pour entrer chez ses victimes et les surprendre dans leur sommeil. Cet homme, surnommé par la presse "le violeur des balcons", est désormais recherché pour au moins six viols ou tentatives de viol commis depuis près d'un an à Avignon. L'homme est aujourd'hui suspecté d'avoir fait une nouvelle victime dans la nuit du 4 au 5 septembre.

>> LIRE AUSSI - Avignon: le "violeur des balcons" est-il revenu ?

"Réveillée par un homme à califourchon sur elle". Ce jour là, une jeune femme, âgée de 25 ans, habitant au premier étage d'une résidence de Morières-lès-Avignon, près d'Avignon, "s'est réveillée vers minuit avec un homme à califourchon sur elle", a indiqué une source proche de l'enquête. La victime, sportive, est parvenue à mettre en fuite son agresseur en se débattant. Le suspect a alors pris la fuite par la porte de l'appartement de sa dernière victime, à qui il avait dans un premier temps dit qu'il était là pour un cambriolage.

Toujours le même mode opératoire. A l'issue de l'enquête de flagrance, la procédure devrait être jointe au dossier initial, qui comporte six faits, confié à un juge d'instruction du tribunal de grande instance d'Avignon. "Il faut être prudent, mais il y a beaucoup de similitudes dans le mode opératoire. Les enquêteurs, qui ont profilé le comportement de celui qui a commis les précédents faits, trouvent des analogies", a précisé la même source.

Dans son mode opératoire habituel, le "violeur des balcons" surprend ses victimes dans leur sommeil, leur impose une relation sexuelle sous la menace, puis les oblige à prendre une douche et à nettoyer les traces de son passage.

Six faits similaires et une enquête. Entre le 10 août et le 17 octobre 2013, quatre femmes âgées de 22 à 34 ans ont été violées, principalement à Montfavet, un hameau d'Avignon. Plus tard, deux autres femmes sont parvenues à mettre l'homme en fuite. L'homme avait notamment commis une nouvelle tentative de viol dans la nuit du 5 au 6 juin après s'être volatilisé pendant huit mois. L'enquête est confiée à la sûreté départementale et l'antenne de la police judiciaire d'Avignon, appuyées par l'office central de répression des violences aux personnes.