Avalanche : "d'excellents skieurs, physiquement très entraînés"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le maire de Saint-Christol, où était basé le régiment frappé par une avalanche meurtrière lundi en Savoie, témoigne. 

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

"C'est encore plus difficile à accepter." Au micro d'Europe Soir, lundi, Henri Bonnefoy déplore les circonstances dans lesquelles cinq militaires ont perdu la vie, emportés par une avalanche en Savoie. "Dans les opérations extérieures, ça fait malheureusement partie des risques du métier et ils le savent", explique le maire de Saint-Christol, où était basé le régiment frappé. "Maintenant, c'est d'autant plus dramatique que c'est dans le cadre d'un programme d'entraînements."

"Des exercices qui ne sont pas du simple ski". Un groupe de 52 militaires pratiquait des exercices hors-piste lorsqu'une avalanche s'est déclenchée dans le secteur du Petit Argentier à Valfréjus. "C'est un régiment de montagne, donc ils sont souvent en entraînement du côté de Grenoble, de Valloire, et ce sont des exercices qui ne sont pas que du simple ski", explique Henri Bonnefoy. "Il faut que ce soient d'excellents skieurs, des personnes physiquement très entraînées pour les situations de montagne. C'est un régiment appelé sur tous les théâtres d'opération dans le monde entier."