Attentats : le kamikaze de la planque de Saint-Denis a été identifié

  • A
  • A
Attentats : le kamikaze de la planque de Saint-Denis a été identifié
Le 18 novembre 2015, dès l'aube, le RAID avait mené durant un assaut contre une planque où était notamment caché Abdelhamid Abaaoud.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Le kamikaze qui s'est fait exploser lors de l'assaut policier, quelques jours après les attentats de Paris, a été identifié. Il s'agit d'un Belgo-Marocain. 

Il s'était fait exploser lors de l'assaut mené par le Raid, le 18 novembre 2015, dans un appartement de Saint-Denis. Ce kamikaze a été identifié comme Chakib Akrouh, a annoncé le parquet dans un communiqué, jeudi soir. 

Un Belgo-Marocain de 25 ans. Son identification "résulte de la comparaison génétique entre le profil génétique extrait sur le kamikaze et celui de sa mère", a précisé dans ce communiqué le procureur de la République de Paris, François Molins. Ce Belgo-Marocain de 25 ans, né le 27 août 1990 en Belgique, s’était fait exploser dans un appartement de la rue Corbillon à Saint-Denis, ayant servi de planque aux terroristes des attentats du 13 novembre.

Le troisième homme du commando des terrasses ? Les enquêteurs soupçonnent Chakib Akrouh d'avoir participé au commando ayant agi contre les terrasses de cafés, avec Abdelhamid Abaaoud, également mort dans l'assaut de Saint-Denis. Soupçonné d'être le chef opérationnel présumé des attaques ayant frappé simultanément le centre de Paris et les abords du Stade de France, Abdelhamid Abaaoud était en effet la cible de cet assaut policier dans lequel sa cousine, Hasna Ait Boulahcen, a également trouvé la mort.