Attaque d’Orly : fin des gardes à vue du frère et du cousin de l'assaillant

  • A
  • A
Attaque d’Orly : fin des gardes à vue du frère et du cousin de l'assaillant
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

L'assaillant a attaqué des militaires à l'aéroport parisien avant d'être abattu samedi matin. 

Les garde à vue du frère et du cousin de l'assaillant de l'aéroport d'Orly ont été levées dimanche, selon les informations d'Europe 1. Les deux hommes s'étaient présentés d'eux-mêmes au commissariat. La garde à vue du père de l'assaillant avait été levée samedi soir. 

L'auteur de l'attaque, Ziyed B., a été abattu après avoir agressé des militaires samedi matin à l'aéroport d'Orly.  "Je suis là pour mourir par Allah", a-t-il crié au moment de l'attaque. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête, notamment pour tentative d'homicide et d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Le père assure que son fils "n'a jamais été un terroriste." Le père de l'assaillant, contacté après sa garde à vue, a raconté au micro d'Europe 1 l'échange qu'il a eu avec son fils après qu'il ait attaqué trois policiers à Garges-lès-Gonesse avant de se rendre à Orly. "Mon fils n'a jamais été un terroriste", a-t-il assuré, décrivant son fils comme pris dans un engrenage entre alcool, drogue et mauvaises fréquentations. 

L'enquête va s'attacher à rechercher d'éventuelles complicités. L'homme n'était pas fiché "S" (sûreté de l'Etat), mais avait été signalé pour "radicalisation" lors d'un séjour en prison en 2011-2012. Toutefois, après l'instauration de l'état d'urgence en 2015, une perquisition administrative de son domicile "n'avait rien donné" et aucun séjour en zone irako-syrienne n'a pour l'instant pu être établi.