Un homme d'une vingtaine d'années arrêté par les gendarmes dans la nuit de mardi à mercredi pour avoir brûlé un feu rouge près de Montauban leur a avoué spontanément qu'il venait de tuer son amie.

L'homme a été placé en garde à vue pour élucider les circonstances de la mort de son amie, âgée de 22 ans, dans une rue d'un quartier résidentiel des bords du Tarn à Montauban.

Après le meurtre, le suspect se serait enfui en voiture jusqu'à Bressols, où il a été interpellé pour avoir brûlé un feu. Aux gendarmes qui lui demandaient s'il savait pourquoi on l'arrêtait, il aurait déclaré que c'était parce qu'il avait tué son amie.