Plus de 900 hectares brûlés en une semaine en Ariège

  • A
  • A
Plus de 900 hectares brûlés en une semaine en Ariège
Aucune habitation n'a été évacuée.@ AFP
Partagez sur :

L'incendie a été favorisé par les températures exceptionnellement élevées de cette fin d'année.

Plus de 900 hectares de végétation ont brûlé en Ariège dans un incendie favorisé par une météo exceptionnellement clémente en cette période de l'année, a-t-on appris lundi auprès des pompiers.

Trop peu de neige. S'il est "maîtrisé", le feu, "probablement" dû à un écobuage mal maîtrisé, s'est propagé depuis près d'une semaine à plusieurs secteurs du département, en raison notamment de la "sécheresse des végétaux" et de "températures exceptionnellement plus élevées en altitude qu'en vallée", a déclaré le commandant du Codis de l'Ariège. Il n'a pas plu depuis novembre et la neige ne s'est maintenue qu'à 2.000 mètres d'altitude, ce qui facilite la propagation des feux qui ne s'arrêtent pas avant la neige, a expliqué Christian Lukowicz.

Les pompiers épuisés.L'incendie a brûlé 900 hectares en surface cumulée et si "la situation est maîtrisée", il reste quatre "points chauds" en Haute-Ariège et quatre autres dans le secteur du Couserans, a précisé le commandant Lukowicz. Les pompiers sont "sur la brèche", ils sont "fatigués", a-t-il ajouté. Une soixantaine d'hommes sont mobilisés depuis le début de la semaine dernière, sans moyens aériens, qui sont en maintenance sur la base de Marignane en saison hivernale, où les incendies de forêts sont rares, a-t-il expliqué. Une vingtaine de pompiers de Haute-Garonne devaient les renforcer lundi, selon le Centre départemental d'incendies et de secours de Toulouse.