Ardèche : une mue de python sème la panique dans un village

  • A
  • A
Ardèche : une mue de python sème la panique dans un village
Un python (Photo d'illustration)@ MOHD RASFAN / AFP
Partagez sur :

La commune de Labastide-de-Virac est sur les dents depuis la découverte d'une mue de serpent de 4 mètres.

Mauvaise blague ou vrai sujet d'inquiétude ? Depuis qu'une mue de serpent de 4 mètres a été retrouvée en bordure de garrigue, le village de Labastide-de-Virac, 215 habitants, en Ardèche, est en alerte. Car "on n'a toujours pas trouvé l'animal, ni mort, ni vivant", affirme le maire de cette petite commune, Jacques Marron.

Il peut "s'attaquer à une chèvre, un chien". Seule certitude : cette mue appartient bien à un python, "forcément un animal qui était en captivité car on ne trouve pas de serpent de ce type dans la région". Si l'animal n'est pas venimeux, il peut toutefois "s'attaquer à une chèvre, un chien et l'étouffer". 

Le maire n'écarte aucune piste : canular, propriétaire qui aurait relâché l'animal car il n'en voulait plus ou serpent qui se serait échappé. Un herpétologue, spécialiste des reptiles et des amphibiens, a été dépêché sur place et fait des rondes régulièrement. Car "le seul moyen de le repérer, c'est de le voir. Avec les animaux à sang-froid, les caméras thermiques ne marchent pas, les chiens policiers non plus".

Un arrêté placardé sur les panneaux. L'animal a de toute façon peu de chance de survivre longtemps dans la nature, car il n'est pas habitué à se nourrir seul. Reste que les températures estivales pourraient donner un peu de répit à cette espèce qui a besoin de chaleur.

Le maire tient en tout cas à éviter toute "psychose". Il a toutefois pris un arrêté, placardé sur tous les panneaux du village, et insiste : "surtout, surtout, si quelqu'un aperçoit le python, qu'il n'essaie pas de l'arrêter tout seul et qu'il prévienne immédiatement les autorités".