Agression dans un lycée de Tremblay : un majeur relâché, sept mineurs encore en garde à vue

  • A
  • A
Agression dans un lycée de Tremblay : un majeur relâché, sept mineurs encore en garde à vue
L'agression de la proviseure s'était déroulée devant l'établissement. (Image d'illustration)@ CELINE MIHALACHI / AFP
Partagez sur :

Parmi les huit personnes interpellées pour des violences sur une proviseure, deux ont été relâchées, et une autre interpellée.

Sur les huit jeunes gens interpellés pour leur implication présumée dans l'agression de la proviseure du lycée Hélène-Boucher de Tremblay-en-France, un individu majeur et un mineur ont été relâchés mercredi, selon les informations d'Europe 1. Un autre mineur a par ailleurs été interpellé. 

Mardi, un majeur et sept mineurs de 15 à 17 ans avaient été interpellés. Parmi ces jeunes gens, cinq sont élèves dans ce lycée. Mais c'est l'un des trois élèves extérieurs à l'établissement qui est suspecté d'avoir porté le coup de pied au visage de la proviseure. L'homme est déjà connu des services de police pour plusieurs délits, dont un vol aggravé.

Un déchaînement de violences. Le 17 octobre dernier, la proviseure du lycée avait été frappée au visage et sur le corps devant son établissement. "Elle a d'abord été agressée par un jeune qui est arrivé et qui l'a frappée très violemment", racontait le lendemain sur Europe 1 un professeur de lettres. D'après nos informations, ce jeune homme aurait tenté de pénétrer à l'intérieur du lycée. "Elle a été évacuée tout de suite à l’intérieur du lycée", avait précisé le professeur. Le bâtiment avait été également visé par quatre cocktails Molotov alors que les élèves étaient à l'intérieur. 

Une information judiciaire doit être ouverte, et les suspects être présentés à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen. Le parquet devrait demander le placement en détention du principal suspect, qui aurait frappé la provisoire et aurait jeté un cocktail molotov.