Affaire Babu : le suspect libéré ?

  • A
  • A
Affaire Babu : le suspect libéré ?
La rixe a eu lieu sur les quais du métro Crimée à Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un juge a accepté mardi sa demande de remise en liberté, mais le parquet a fait appel.

Un juge des libertés et de la détention (JLD) a donné son accord, mardi, à la demande de remise en liberté du meurtrier présumé de "Babu", cet Indien décédé sur les rails du métro parisien après s'être battu avec lui. Mais le parquet de Paris a fait appel de cette décision, retardant son éventuelle libération.

Cet Egyptien de 22 ans avait été interpellé le 4 octobre, cinq jours après la mort de l'Indien surnommé "Babu", âgé de 33 ans. Les enquêteurs avaient réussi à retrouver sa piste grâce aux images de vidéosurveillance.

Détention provisoire

Il avait alors été présenté comme l'agresseur d'une jeune femme, dans le métro, que "Babu" aurait secourue. Mais selon les témoignages, il n'aurait fait que proposer "des bonbons" à des jeunes filles. Les premiers coups de la rixe auraient été portés par "Babu". En réaction, l'Egyptien l'aurait poussé et fait tomber sur les rails de la station Crimée, entraînant sa mort par électrocution.

Le jeune Egyptien a été mis en examen le 7 octobre pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" et placé en détention provisoire.

"Légitime défense"

Son avocat, Augustin d'Ollone, s'était réjoui de la décision de remise en liberté : "je me félicite que le JLD (…) ait été à l'encontre d'un juge d'instruction qui refusait de mettre mon client en liberté tout en reconnaissant ne pas avoir encore visionné les images de vidéosurveillance, qui établissent pourtant clairement que mon client a agi en état de légitime défense".

Le parquet ayant fait appel de cette décision, le jeune homme restera incarcéré jusqu'à nouvel ordre.