Accident d’Oléron : les conducteurs écroués

  • A
  • A
Accident d’Oléron : les conducteurs écroués
La garde à vue du conducteur ivre a été prolongée jusqu'à mercredi après-midi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils étaient sous l'emprise de produits lors de l'accident qui a coûté la vie à deux jumeaux.

Leur mort a ému toute l’île. Le conducteur d'un cyclomoteur et le chauffeur d'un camion-poubelle, impliqués dans l’accident qui a tué deux frères jumeaux âgés de 15 ans dans la nuit de dimanche à lundi sur l'île d'Oléron, ont été placés en détntion mercredi soir. Ils sont mis en examen pour "homicide involontaire avec circonstances aggravantes". Le parquet avait requis le placement en détention des deux hommes, arguant en particulier du risque de renouvellement de l'infraction, de leur maintien à la disposition de la justice et aussi de leur propre protection, en raison d'une "tension palpable" sur l'île d'Oléron après les faits, a expliqué Julien Wattebled, le vice-procureur de La Rochelle..

Les analyses onbt démontré que les deux hommes conduisaient sous l'emprise du cannabis. Le conducteur du cyclomoteur était également ivre. C’est lui qui aurait forcé le camion-poubelle à se déporter pour l’éviter, provoquant la collision avec les deux adolescents qui arrivaient dans le sens inverse.

D’après les analyses toxicologiques, cet homme, âgé de 37 ans, avait un taux d’alcool de 2,36 grammes par litre de sang. Les analyses des jumeaux, en revanche, ne révèlent aucune trace d’alcool. D’après Sud-Ouest, le conducteur du cyclomoteur rentrait, comme les deux adolescents, d’une soirée sur le port de Saint-Denis d’Oléron. Après l’accident, indique le quotidien régional, il avait poursuivi sa route à pied avant d’être interpellé par les gendarmes.

Accrochage avec un autre scooter

Un peu avant une heure du matin, le cyclomotoriste avait eu un léger accrochage avec un autre scooter. Les deux véhicules étaient donc arrêtés, à terre, sur la voie de gauche. En arrivant à leur hauteur, le conducteur du camion-poubelle a donné un coup de volant brusque pour les éviter, fauchant alors les deux autres scooters sur lesquels se trouvaient les jumeaux. Ce chauffeur de 35 ans n'avait pas bu d'alcool, mais il était lui aussi sous l'emprise du cannabis, avec également un taux assez élevé, d'après le substitut du procureur.

Une information judiciaire a été ouverte et les deux hommes devaient être déférés au parquet mercredi pour être mis en examen du chef d'"homicide involontaire avec circonstances aggravantes", a déclaré le substitut du procureur de la Rochelle, Julien Wattebled.