Accident d'hélico en Gironde : un nouveau corps retrouvé

  • A
  • A
Accident d'hélico en Gironde : un nouveau corps retrouvé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des expertises doivent encore être menées. Il pourrait s'agir du corps de l'ex-propriétaire du château de La Rivière.

LA DÉCOUVERTE. Un corps a été retrouvé jeudi sur les rives de la Dordogne, en Gironde. Les gendarmes ont précisé qu'il s'agissait probablement de l'ex-propriétaire d'un château viticole disparu dans un accident d'hélicoptère le 20 décembre avec trois autres personnes, dont un milliardaire chinois.  L'hélicoptère s'était abîmé dans la Dordogne, près de Libourne, en Gironde, tuant ses quatre passagers. Le corps du milliardaire chinois Lam Kok, acquéreur du château de La Rivière et à la tête du groupe Brilliant spécialisé notamment dans le négoce de thés, est le seul toujours porté disparu.

L'ADN doit confirmer. Le cadavre retrouvé jeudi a été découvert par un promeneur à la mi-journée sur la commune de Saint-Loubès à 800 mètres du lieu où avait retrouvé le 11 janvier celui du conseiller financier en France du groupe chinois, Peng Wang. "Les premiers éléments laissent à penser qu'il s'agit du corps de James Grégoire", ancien propriétaire du château de La Rivière, a précisé le commandant du groupement de gendarmerie de la Gironde, le colonel Ghislain Réty."Mais il faut encore le confirmer par une comparaison ADN", a-t-il ajouté. Des prélèvements seront effectués lors de l'autopsie, dont la date n'a pas encore été fixée, et les résultats ne devraient pas être connus avant le milieu de la semaine prochaine, selon le gendarme.

Le lieu de la découverte se situe à une dizaine de kilomètres environ en aval de l'endroit où s'est abîmé l'hélicoptère. Seul le corps de l'enfant du milliardaire chinois, âgé de 12 ans, avait été retrouvé le soir même dans la carcasse de l'appareil qui gisait par sept mètres de fond.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Le château de la Rivière est-il maudit ?

INFO - La carcasse sortie de la Dordogne

INFO - Crash d'un hélicoptère : un mort, trois disparus