Accident d’ascenseur : 1 mort, 3 blessés

  • A
  • A
Accident d’ascenseur : 1 mort, 3 blessés
Selon les informations d’Europe 1, cet accident aurait provoqué la mort d’un des ouvriers et blessé les trois autres dont deux grièvement.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un accident d’ascenseur dans un immeuble de l’Armée du Salut à Paris a fait un mort.

Un nouvel accident d’ascenseur s’est produit jeudi après-midi. Quatre ouvriers en intervention de maintenance sur un ascenseur, dans un immeuble du 11è arrondissement, se sont retrouvés coincés sous la cabine.  

"Aujourd'hui, vers 15H05, quatre ouvriers qui travaillaient dans un immeuble de l'Armée du Salut au 15, rue Crespin du Gast (XIe) ont été gravement blessés par la chute d'une cabine d'ascenseur, dans des circonstances encore indéterminées", a annoncé Ian Brossat, conseiller PCF de Paris.

L’ascenseur chute du 3è étage

Selon les informations d’Europe 1, cet accident aurait provoqué la mort d’un des ouvriers et blessé les trois autres dont deux grièvement. Par ailleurs, toujours selon les informations d’Europe 1, alors que les quatre ouvriers travaillaient dans l'espace réduit de la fosse de l'ascenseur, celui-ci se serait détaché et aurait chuté du troisième étage sur les quatre hommes. Les trois blessés ont d’ores et déjà été dégagés.

"Les 4 ouvriers appartiennent à une société de maintenance, Euro ascenseur", a ajouté Ian Brossat, qui a été à l'origine d'une mission d'étude à la mairie de Paris sur la sécurité des ascenseurs.

Une intervention très complexe

"Cette intervention a été difficile, complexe, très complexe pour nous puisque la cabine de l’ascenseur s’est retrouvé coincé. Donc il a fallu tirer la cabine par le haut avec deux câbles. Donc le temps que les moyens se mettent en place, ça nous a pris du temps et nous avons donc réussit à lever cette cabine. Les ouvriers étaient là parce qu‘ils faisaient une maintenance. La cabine leur est tombée dessus depuis, à priori, le 3è étage. On a donc deux blessés grave, malheureusement une personne décédée et un blessé dans un état léger", a précisé Eric Moulins, capitaine des sapeurs pompiers de Paris au micro de Julien Pearce.

Un accident similaire au mois d’octobre

Il a rappelé que "cet accident grave intervient moins d'un mois après le drame survenu dans le même arrondissement qui avait grièvement blessé une femme et ses deux enfants du fait du dysfonctionnement d'un ascenseur".

"Cette succession d'événements tragiques doit nous conduire, une fois de plus, à exercer une vigilance sans faille pour que la sécurité des usagers et des techniciens ascensoristes soit assurée", a-t-il ajouté dans un communiqué.