A320 : le site du crash bientôt accessible par un chemin

  • A
  • A
A320 : le site du crash bientôt accessible par un chemin
@ AFP
Partagez sur :

Alors que les enquêteurs ont déjà recueilli la moitié des ADN des victimes, une voie d'accès est en train d'être aménagée pour accélérer le dégagement du site.

Le passage pour accéder en véhicule au site du crash de l'A320, dans lequel 150 passagers et membres d'équipage ont été tués, devrait être dégagé dès lundi soir. Europe 1 s'est rendu sur place et a pu constater l'avancée des travaux à grands pas.

Au milieu d'une forêt de sapins, cinq bûcherons ouvrent la voie. Ils font tomber des arbres de six mètres de haut, un bulldozer soulève la terre et la vue se dégage sur l'autre versant de la montagne, à 400 mètres à vol d'oiseau. On aperçoit alors une pente noire, abrupte et jonchée de petits débris blancs : tout ce qu'il reste de l'Airbus A320, long de près de 38 mètres.

Un passage opérationnel dès lundi soir. Les enquêteurs, qui ne semblent pas plus gros que des fourmis accrochées à la falaise, ont été déposés par hélicoptère. Mais dès lundi soir, le site du crash sera aussi accessible par voie terrestre, grâce à une piste dont le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, a annoncé l'ouverture, dimanche. C'est ce que confirme, au micro d'Europe 1, le capitaine de gendarmerie Bruno Hermignies : "Il y a déjà cinquante mètres de faits et cela fait à peine deux heures qu'ils sont en train d'y travailler. Cette piste sera accessible aux véhicules 4x4 pour que l'enquête avance rapidement."

Dégager les lieux du crash. Les plus gros morceaux de la carlingue de l'Airbus A 320, trop difficiles à hélitreuiller, pourront ainsi être évacués et la montagne, souillée par les litres de kérosène, pourra être dépolluée au dernier stade des opérations. Car l'idée n'est pas de remplacer l'accès par les hélicoptères, mais d'apporter un complément avec l'aménagement de cette piste. L'évacuation des corps se poursuivra ainsi par voie aérienne.

Une stèle commémorative au bout du chemin. Cyril Isord, employé de l'entreprise Tron, travaille sur ce chantier aux commandes d'une pelleteuse de 25 tonnes. "On va broyer le caillou, la terre, pour pouvoir monter avec des voitures, des véhicules légers.", explique-t-il à Europe 1. "Cela nous fait un peu drôle de faire une piste pour accéder à un avion qui s'est crashé. Nous, on pense à ces gens qui sont décédés et à toutes ces familles. Au moins, elles pourront venir sur les lieux", a-t-il poursuivi.

En effet, après le temps de l'enquête, le site sera ouvert à tous dans quelques semaines. Au bout de la piste, juste au pied du lieu de la catastrophe, une stèle sera érigée, avec le nom de toutes les victimes.  Cet endroit où s'est jouée la tragédie pourra ainsi se transformer en lieu de mémoire et  de recueillement pour les proches des victimes.



VIDÉO - Crash de l'A320 : un chemin d'accès en...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Les images des enquêteurs sur la zone du crash

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : "78 ADN distincts" relevés sur les lieux

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : le récit d'une journée de cauchemar