A Nîmes, une fillette brûlée à l'acide après s'être adossée à une statue

  • A
  • A
A Nîmes, une fillette brûlée à l'acide après s'être adossée à une statue
La statue, appréciée des touristes, fait régulièrement l'objet de dégradations à l'acide. Photo d'illustration.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Une fillette a été brûlée aux pieds et aux jambes alors qu'elle prenait la pose contre une statue du centre-ville pour une photo.

La scène s'est déroulée devant les arènes de Nîmes, dans le Gard. Une petite fille s'appuie contre la statue du matador Nimeño II, gloire de la ville, pour prendre une photo avant de se mettre à hurler, rapporte France 3. Elle vient de se faire brûler à l'acide.

"Jets d'acide sur la statue du matador". La statue avait, comme déjà auparavant, fait l'objet de jets d'acide. La fillette brûlée aux pieds et aux jambes a été prise en charge par le centre hospitalier de la ville. Ses parents habitants de Saint-Etienne, ont porté plainte, tout comme la ville de Nîmes.

"Rien comparé à la souffrance animale". Les images de vidéosurveillance du site seraient inexploitables, selon France Bleu Gard Lozère, mais la police examine les vidéos des caméras alentour. Le Crac-Europe, le Comité radicalement anticorrida, contacté par la radio, a quant à lui condamné "totalement et sans ambiguïté cet acte". Mais ajoute que "quelques litres d'acide sur une statue ne sont rien comparés à la souffrance animale."