À Nice, un gendarme violemment agressé à la sortie du tribunal

  • A
  • A
À Nice, un gendarme violemment agressé à la sortie du tribunal
Le gendarme a été contre un mur et injurié, mardi, à la sortie du tribunal de Nice.@ AFP
Partagez sur :

La famille de deux personnes condamnées à six mois d'emprisonnement pour menaces et outrages a injurié le militaire, mardi, devant le palais de justice de Nice.

Un gendarme a été violemment agressé mardi devant le palais de justice de Nice par une famille mécontente de la condamnation de deux de ses membres à six mois d'emprisonnement ferme pour menaces et outrages envers ce même militaire, apprend-on auprès du parquet de Nice qui a ouvert une enquête. Confiée à la gendarmerie, elle porte sur des faits de violence sur agent en charge de l'autorité publique.

Une famille "défavorablement connue". Le dimanche 26 mars, l'un des membres de cette famille installée à Breil-sur-Roya, une localité proche de Nice, s'en est pris à un gendarme, alors en civil et en repos, avec lequel la famille, "défavorablement connue" selon le parquet, avait déjà eu maille à partir par le passé.

L'homme est interpellé, placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie locale, avant que son frère, venu à son tour menacer les gendarmes de leur lancer un cocktail Molotov, ne soit à son tour interpellé et placé lui aussi en garde à vue.

Coincé contre un mur. Mardi, lors de l'audience en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Nice, plusieurs membres de cette famille, dont la mère et deux autres frères des prévenus, ont agressé à l'issue de l'audience le gendarme qui s'était constitué partie civile, le coinçant contre un mur et l'injuriant, avant que la police n'intervienne et que le gendarme ne trouve refuge à l'intérieur du tribunal. Les agresseurs ont alors réussi à prendre la fuite sans pouvoir être interpellés immédiatement.