À 89 ans, dévalisée et enfermée dans son grenier près de Rouen

  • A
  • A
À 89 ans, dévalisée et enfermée dans son grenier près de Rouen
La victime est tombée nez-à-nez dans la salle à manger avec trois inconnus porteurs d'un brassard orange.@ AFP
Partagez sur :

L'octogénaire a été agressée par trois faux policiers et appelait à l'aide depuis la fenêtre de son grenier. Une enquête pour vol par fausse qualité a été ouverte.

Une femme de 89 ans a été dévalisée et enfermée dans son grenier par trois faux policiers, à Bois-Guillaume, au nord de Rouen, en Seine-Maritime, a-t-on appris mardi de source policière. Une voisine avait donné l'alerte lundi après-midi, prévenant la police que la vieille dame était enfermée dans son grenier et appelait à l'aide par la fenêtre.

Bruits suspects. La victime a expliqué aux enquêteurs qu'elle se trouvait au premier étage de sa maison lorsqu'elle a entendu des bruits suspects. Elle est descendue et est tombée nez-à-nez dans la salle à manger avec trois inconnus porteurs d'un brassard orange. Les individus ont affirmé être des policiers enquêtant sur des cambriolages commis dans le quartier. Ils lui ont fait ouvrir son coffre-fort qui ne contenait que des papiers sans valeur.

Enfermée durant trois heures. Mais ils ont trouvé une grosse somme d'argent cachée dans la chambre et lui ont dérobé la bague qu'elle avait à un doigt. Avant de fuir, les malfaiteurs ont enfermé la vieille dame dans son grenier où elle est restée plus de trois heures avant d'être délivrée. Une enquête pour vol par fausse qualité a été ouverte.