55.000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis

  • A
  • A
55.000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis
@ BENJAMIN PETER / EUROPE 1
Partagez sur :

Après analyse, ils contenaient un taux trop élevé de substances chimiques.

C'est ce qu'on appelle "une belle prise". La Direction générale des douanes a annoncé mardi qu'elle avait saisi au mois d'août dernier, 55.000 ustensiles de cuisines en provenance de Chine.

L'analyse du laboratoire a permis de révéler que ces écumoires, spatules et louches en plastique contiennent un taux de substances chimiques 66 fois supérieur aux normes européennes autorisées.

Une substance toxique

Il s'agit "d'amine aromatique." C'est une substance chimique utilisée dans de nombreuses industries, comme le tabac, par exemple. Mais dans le cas des ustensiles de cuisine, elle peut s'avérer dangereuse. "L'amine aromatique" a la capacité de migrer sur les aliments si elle est exposée à la chaleur.
"Ces ustensiles sont destinés à sortir des produits chauffés, c'est-à-dire des nouilles, des produits ébouillantés. Et à partir du moment où ils sont chauffés, il y a un transfert qui s'effectue entre la passoire et le produit alimentaire," confirme Francis Toral, douanier au bureau de Portet-sur-Garonne (31), interrogé par Europe 1.

Odeur

Les douaniers ont été alertés par une forte odeur de plastique qui se dégageait des cartons. Une chance car normalement, une fois sur les étales, cette substance est difficilement identifiable.

Pour le moment, les vingt-huit palettes sont stockées dans un endroit tenu secret. Elles doivent être incinérées aux frais du propriétaire de la marchandise. Pendant ce temps, les opérations sur le terrain se multiplient. Lundi, vingt palettes de bols-passoires ont été contrôlés. Des analyses sont en cours.