Treize lycéens en garde à vue après des dégradations au lycée de Levallois

  • A
  • A
Treize lycéens en garde à vue après des dégradations au lycée de Levallois
Image d'illustration@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

Ils sont soupçonnés d'avoir participé aux dégradations survenues le 5 avril dernier devant le lycée Léonard de Vinci à Levallois. 

Lundi, 13 lycéens ont été convoqués dans les locaux de la sûreté territoriale de Nanterre avant d'être placés en garde à vue, selon Le Monde. Âgés de 15 à 18 ans, ils sont soupçonnés d'être en lien avec les dégradations qui son survenues devant le lycée Leonard de Vinci à Levallois, dans les Hauts-de-Seine, le 5 avril dernier. 

Devant le procureur mardi. Ces 13 lycéens, mineurs pour 11 d'entre eux, devaient passer la nuit de lundi à mardi en garde à vue avant d'être déférés mardi devant le procureur de la République de Nanterre. L'accusation a notamment retenu à leur endroit les chefs de violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégradation de biens en réunion dans un établissement scolaire et dégradation par moyen d'incendie. Si le parquet décide de les poursuivre, ils pourraient être présentés devant un juge pour enfant. Dans le cas contraire, ils seraient remis en liberté.

Rassemblement de soutien. Dès lundi après-midi, un rassemblement de soutien a eu lieu devant les locaux de la police où étaient interrogés les lycéens. Syndicalistes, parents d'élèves mais aussi étudiants ont manifesté pendant deux heures, avant de se disperser sans incidents. Ils se réuniront à nouveau mardi matin devant la préfecture de Nanterre. 

Incendie. Le 5 avril dernier, dans le cadre d'une mobilisation contre le projet de loi Travail, le lycée Léonard de Vinci avait été bloqué et la situation avait dégénéré. Un feu de poubelles avait en effet incendié le hall d'entrée de l'établissement scolaire.