Un escargot japonais capable de s'automutiler

  • A
  • A
Un escargot japonais capable de s'automutiler
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

Un scientifique japonais a découvert une espèce d'escargot du sud tropical du Japon. 

Un scientifique japonais a découvert une espèce d'escargot du sud tropical du Japon capable de séparer la partie arrière de son corps pour échapper aux prédateurs. Cette capacité d'autotomie, que l'on rencontre également chez les lézards, les crabes ou les vers de terre, n'avait jamais été observée auparavant chez les escargots, selon l'étude de Masaki Hoso, membre de la Société du Japon pour la promotion de la science, dont les conclusions ont été mises en ligne mercredi sur son site.

Son étude a par ailleurs été publiée par une académie scientifique basée à Londres.Hoso a pu constater cette particularité des "isshikimaimai" (Satsuma caliginosa caliginosa), qui vivent dans les îles Ishigaki et Iriomote (archipel d'Okinawa), à force de nourrir des serpents avec ces petits gastéropodes.