Pollution aux particules en Ile-de-France

  • A
  • A
Pollution aux particules en Ile-de-France
@ REUTERS/Philippe Wojazer
Partagez sur :

POLLUTION - Un nouveau pic de pollution aux particules fines devrait être enregistré lundi. Les populations les plus sensibles sont appelées à la prudence.

L'info. L'épisode de pollution aux particules qui touche l'Ile-de-France depuis mercredi 5 mars devrait se prolonger en début de semaine. Le seuil d'information devrait être dépassé lundi, en raison de conditions météorologiques propices, a annoncé dimanche 9 mars l'association francilienne de surveillance de l'air, Airparif. Après le déclenchement vendredi 7 mars du seuil d'alerte - le plus haut niveau de mise en garde accompagné de réductions de vitesse pour les automobiles - le seuil inférieur d'information a de nouveau été dépassé samedi en Ile-de-France.

air

© Airparif

Prudence pour les populations les plus sensibles. Ce dimanche, un vent un peu plus fort et une circulation moins intense ont offert un peu de répit aux poumons des Franciliens, même si le niveau de pollution restait important. Dans un communiqué, la préfecture de police de Paris a conseillé aux populations les plus sensibles d'éviter les activités sportives intenses et de consulter médecins ou pharmaciens "en cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle". Les automobilistes, eux, sont invités à "différer leurs déplacements" et à "emprunter prioritairement les réseaux de transport en commun".

Le seuil d'information correspond à une concentration moyenne dans l'air de 50 microgrammes par m3 de PM10 (particules au diamètre inférieur à 10 micromètres). Le niveau d'alerte se situe quant à lui à une concentration de 80 microgrammes par m3.

sur le même sujet, sujet,

La pollution aux particules fines est bien néfaste

Particules fines : le gouvernement prône la circulation alternée