Pollution au mazout : les communes les plus touchées seront indemnisées

  • A
  • A
Pollution au mazout : les communes les plus touchées seront indemnisées
Les communes les plus touchées pourront être aidées financièrement même si le plan Polmar n'a pas été déclenché, a indiqué lundi le ministre de l'Ecologie Philippe Martin.@ MaxPPP
Partagez sur :

Elles pourront être aidées financièrement même si le plan Polmar n'a pas été déclenché, a indiqué lundi le ministre de l'Ecologie Philippe Martin.

Les communes du littoral Atlantique les plus touchées par l'arrivée de boulettes d'hydrocarbures sur leurs plages après les récentes tempêtes pourront être aidées financièrement même si le plan Polmar n'a pas été déclenché, a indiqué lundi à l'AFP le ministre de l'Ecologie Philippe Martin.

"Le plan Polmar (un plan d'intervention déclenché en cas de pollution marine importante) n'a pas été activé, et c'est bien normal avec ces petites boulettes, mais ce n'est pas pour autant que les communes les plus touchées ne pourront pas avoir accès aux financements" du fonds Polmar, a assuré le ministre, joint au téléphone à son arrivée en Bretagne. Le ministre de l'Écologie va visiter jusqu'à mercredi les régions touchées par les intempéries et des inondations, à commencer par la Bretagne à partir de ce lundi soir avant de se rendre en Aquitaine mardi puis dans le Var.

En Bretagne, le ministre s'est rendu à Guidel (Morbihan), où "des oiseaux morts ont été trouvés" ces derniers jours, morts d'épuisement après les tempêtes. Il devait ensuite rejoindre un centre de sauvetage de la faune sauvage à Languidic puis se rendre dans la soirée à Redon (Ille-et-Vilaine) visiter les services de secours. Plusieurs communes du littoral touché par cette pollution (Loire-Atlantique, Vendée, Morbihan) ont déposé plainte ou s'apprêtaient à la faire après l'arrivée de boulettes d'hydrocarbures sur leurs plages, a-t-on appris lundi.