Les gestes verts du jardin

  • A
  • A
Les gestes verts du jardin
@ MAXPPP
Partagez sur :

SERIE (4/5) : Europe1.fr vous aide avoir la main verte pour la semaine du développement durable.

Avoir la main verte dans son jardin n’est pas toujours synonyme de gestes verts pour l’environnement. De beaux rosiers peuvent cacher un usage abusif de produits phytosanitaires. Et à l’instar des agriculteurs, les particuliers participent à la pollution des sols et de l’eau. dans le cadre de la semaine du développement durable, Europe1.fr vous aide à trouver des solutions simples, écologiques et souvent économiques pour avoir la main vraiment verte.

L’eau de pluie et de cuisson

Récupérer l’eau. Pour réduire votre consommation d’eau, récupérez l’eau de pluie dans un grand bac, une poubelle ou un récupérateur d’eau acheté en magasin spécialisé. Elle vous servira à arroser le jardin comme les plantes d’intérieur.

Enlever les mauvaises herbes. Il existe un désherbant qui ne coûte rien et n’est pas nocif pour l’environnement : l’eau de cuisson. Après avoir fait cuire des pommes de terres par exemple, répandre l’eau encore bouillante dans vos allées et sur les mauvaises herbes.

Soigner et traiter

Les purins de plantes. Le plus connu est le purin d’orties mais ils peuvent être réalisés avec des algues ou encore de la consoude. Ces macérations de plantes s’utilisent diluées dans l’eau et servent à nourrir et à traiter le jardin.

Le compost. C’est un excellent engrais pour le jardin et un bon moyen de réduire le volume de sa poubelle. Il doit être fait avec des déchets végétaux uniquement issus de votre cuisine et de votre jardin. Les restes de viande et de poisson sont à proscrire, tout comme les produits laitiers et les plantes malades.

Les cendres. Si les cendres de tabac sont très efficaces en tant qu’insecticides, elles sont aussi très toxiques. C’est pourquoi la nicotine a été interdite en France dans la composition de fongicides et insecticides. En revanche les cendres de bois sont conseillées. Répandues sur le sol, elles servent d’anti-limace. Enfouies, elles apportent de la potasse qui favorise le développement des fleurs, des fruits et des bulbes. Diluées avec de l’eau et badigeonnées sur le tronc des arbres fruitiers, elles repoussent les insectes et indésirables.

Le bicarbonate de soude. C’est un traitement à la fois préventif et curatif contre de nombreuses maladies. Dilué dans l’eau, il sert aussi bien à soigner le potager que les arbres fruitiers et permet de traiter les taches noires sur les rosiers. Il peut aussi être mélangé avec du savon noir.

Protéger

Couvrir la terre. La terre est frileuse, il faut la couvrir pour la protéger du froid en hiver et pour limiter l’évaporation d’eau en été. Paille, tonte de gazon, feuilles mortes, haie coupée la protègent et fertilisent.

Protéger du froid. Récupérer les boîtes en plastique utilisées dans les grandes surfaces pour emballer les viennoiseries. Elles vous serviront de mini-serre, aussi bien sur la balcon que dans le jardin, pour protéger les semis et les petites plantes.

Pour plus d’informations voir le blog Floradiane de Pierrette Nardo et son ouvrage Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes.

REAGISSEZ – Quels sont vos astuces et conseils pour avoir la main verte ?

Les autres sujets de la série :

1/5 : Comment économiser l’eau chez soi

2/5 : Tri : les mauvais gestes à éviter

3/5 : Comprendre les logos écolo