Le SOS des bébés hirondelles

  • A
  • A
Le SOS des bébés hirondelles
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le froid et la pluie actuels les empêchent de trouver leur déjeuner : des insectes.

Le printemps est rude cette année et pas seulement pour les hommes. Les hirondelles qui en symbolisent l’arrivée ont migré comme à leur habitude en France fin mars pour leur nidification. Elles en subissent également les conséquences. Le froid et la pluie les empêchent de trouver leur déjeuner : des insectes.

Les effets sont directs. Les oiseaux migrateurs en manque de nourriture meurent de faim. Leurs petits se retrouvent alors livrés à eux-mêmes dans leur nid. Le phénomène touche principalement l’Auvergne et le Limousin.

Comment aider les oisillons ?

Il est possible d’agir pour sauver ces bébés hirondelles. Pour cela, il faut repérer un nid d’hirondelles - il s’agit d’un oiseau au plumage bleu-noir avec une gorge rouge -, observer et vérifier que les parents ont abandonné leurs oisillons. Il est important de s'assurer que le mâle ou la femelle ne reviennent pas, sinon vous perturberez l’équilibre naturel de l’oiseau. Une fois ces contrôles réalisés, vous pourrez secourir les bébés.

Des vers de farine : essentiels

Pour permettre aux oisillons de survivre, il faut les nourrir. Pour cela, les spécialistes des oiseaux conseillent de les alimenter avec des vers de farine. Il faut leur retirer la tête - la partie la plus sombre -, avant de les écraser et de les offrir aux bébés hirondelles. Il est important de ne pas leur donner des vers de terre, qui leur seront fatals.

Les hirondelles sont des oiseaux inscrits sur la liste des oiseaux protégés depuis 1976. En cas de nécessité, il est possible de prévenir l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.