Le loup est dans les Vosges

  • A
  • A
Le loup est dans les Vosges
La présence d'un loup dans les Vosges a été confirmée.@ MaxPPP
Partagez sur :

Une photographie authentifie la présence de l'animal dans le massif vosgien.

"La bête des Vosges" a désormais une identité. Il s'agit d'un loup qui a été photographié par les caméras de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage le 8 juillet dernier dans le massif vosgien. Le Républicain Lorrain a publié dimanche la photo du prédateur.

L'animal aurait égorgé un total de 45 agneaux et brebis et un poulain ces trois derniers mois, semant le désarroi parmi les éleveurs et réveillant de vieilles peurs dans la population. Un tableau de chasse perpétré en dix-huit attaques nocturnes, recensées sur les communes de Ventron, Cornimont et La Bresse, précise le quotidien lorrain.

L’image a été prise le 8 juillet comme l'indique l’appareil à déclenchement automatique installé près du col du Bonhomme, dans le Haut-Rhin. Soit à 6 km à vol d’oiseau d'un premier cliché, diffusée le 22 juin par la préfecture des Vosges, montrant un grand canidé de dos, impossible à identifier formellement comme étant un loup.

"Un petit plus pour la vallée", estime un riverain

Les riverains ne sont pas particulièrement inquiets à l'évocation de la présence du loup dans la forêt vosgienne. "C'est inquiétant pour les brebis ou pour les moutons, mais pour nous je ne pense pas", témoigne une habitante de Sainte-Croix au micro d'Europe 1.

Certains riverains y voit même une note positive. "Moi, je trouve que c'est un petit plus pour la vallée car c'est un animal mystère, qui est très dur à prendre en photo", explique un client de la boulangerie du village.

Aucune trace de loup dans les Vosges depuis 80 ans

L'affaire de la "bête des Vosges", version 2011, avait commencé courant avril, lorsqu'en quinze jours, six attaques nocturnes avaient fait 26 victimes dans le petit village de montagne de Ventron, dans les Vosges. En mai, plusieurs attaques sur la commune voisine de La Bresse avaient convaincu les éleveurs qu'il s'agissait d'un loup, notamment après qu'un poulain fut sérieusement blessé.

Aucune trace de loup n'avait été détectée dans les Vosges depuis plus de 80 ans, si ce n'est un cadavre découvert en janvier 1995. L'animal s'est réimplanté en France depuis 1992. Il est notamment présent dans les Alpes et les Pyrénées, mais aussi dans le Jura voisin, où sa présence a été signalée l'année dernière.