Internet mobilisé contre le suremballage

  • A
  • A
Internet mobilisé contre le suremballage
@ Overpacking.eu
Partagez sur :

Un Français a lancé une pétition et veut réunir 1 million de signatures pour forcer l’UE à légiférer.

La loi Grenelle 2, adoptée mardi à l'Assemblée, est trop timorée à ses yeux et ne prévoit aucune disposition spécifique contre le suremballage. Frédéric Crépin, 33 ans, a donc décidé de lancer une pétition en ligne pour tenter de faire changer les choses.

"L'idée est que l'UE exerce une pression sur les industriels qui n'ont aujourd'hui aucune contrainte. Le Grenelle de l'environnement manque de dispositions sur l'emballage", dénonce ce militaire de carrière.

Saisir le Parlement européen

Ce défenseur de l’environnement espère mobiliser assez de signatures pour forcer l’Union européenne à s’intéresser à la question du suremballage. Le Traité européen de Lisbonne, entré en vigueur le 1er décembre dernier, permet en effet aux citoyens de saisir le Parlement européen dès lors qu'ils sont au moins un million à faire cause commune dans un tiers des Etats de l'Union.

"Si le million de signatures est atteint, la pétition sera transmise à la Commission des pétitions de l'euro-Parlement qui devra vérifier sa validité et qu'il y a bien une lacune dans le droit européen. C'est le cas, j'en suis sûr", assure Pierre-François Morin, un avocat spécialiste du droit de l'environnement qui participe bénévolement au projet.

Pétition internationale en ligne

Son site, qui a déjà réuni 129.000 signatures depuis janvier grâce à Facebook, est donc devenu international pour convaincre le plus de monde possible : la pétition est rédigée en six langues (français, anglais, italien, espagnol, portugais et bulgare). La version allemande sera bientôt disponible, celles en finois, polonais et grec devraient suivre.

La pétition rappelle que le "suremballage (...) est une atteinte au principe de croissance durable respectueuse de l'environnement", en représentant parfois "80% du poids total du produit fini et jusqu'à 65% de son coût".

En 2008, les marques de grande distribution se sont juste engagées à réduire le poids de leurs emballages d'1kg par habitant sur cinq ans.

REAGISSEZ La pétition contre le suremballage peut-elle aboutir ?