1.600 postes supprimés chez La Halle et André

  • A
  • A
1.600 postes supprimés chez La Halle et André
@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

EMPLOI - Le groupe Vivarte a annoncé mardi à ses employés un plan social synonyme d'au moins 1.600 suppressions d'emplois.

Comme redouté, le groupe Vivarte, propriétaire de nombreuses enseignes d'habillement, a annoncé mardi un vaste plan social. Selon les informations d'Europe 1 obtenues auprès de sources syndicales, ce dernier va se traduire par 1.520 suppressions de postes chez La Halle aux vêtements et La Halle aux chaussures, et par 105 suppressions d'emplois chez André.

La direction a également annoncé la fermeture de 178 magasins La Halle et de 32 magasins André, une liste qui n'est pas encore définitive. La direction va également lancer une vaste réorganisation : Naf Naf va ainsi fusionner son réseau logistique avec Kookaï. Le groupe Vivarte devait détailler son plan social mardi après-midi.

Vivarte, maison-mère de marques connues. Si le groupe Vivarte est peu connu du grand public, ses marques sont, elles, présentes dans la plupart des villes françaises : La Halle, Naf Naf, Kookaï, André, Minelli, Défi Mode, Mosquitos ou encore Chevignon. Malgré la notoriété de ces marques, l’entreprise est en difficulté depuis plusieurs années et a réussi à renégocier sa dette avec ses créanciers fin 2013 pour prendre un nouveau départ. En vain : en deux ans, sous sa houlette, le chiffre d'affaires du groupe Vivarte a reculé de 13%. A elle seule, La Halle aux Vêtements (HAV), jadis pépite du groupe, a vu son chiffre d'affaires décrocher de 14,5%, dans un marché français de l'habillement en recul de 0,9% l'an dernier.

>> LIRE AUSSI - La Halle aux vêtements, André, etc. : chronique d’un naufrage

>> À VOIR - Combien y a-t-il de litiges aux prud'hommes pour des licenciements ?

>> LIRE AUSSI - MoryGlobal : 2.150 licenciements annoncés après la liquidation