Pacte de responsabilité : début des négociations à Matignon

  • A
  • A
Pacte de responsabilité : début des négociations à Matignon
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Premier ministre reçoit les principales organisations syndicales afin de négocier les contreparties aux baisses de charges pour les entreprises.

Baisser le coût du travail, mais à quel prix ? Jean-Marc Ayrault et ses ministres reçoivent lundi patronat et syndicats afin de négocier, notamment, les contreparties aux baisses de charges annoncées par François Hollande dans le cadre de son "pacte de responsabilité".

Des réunions à la chaîne. Jean-Marc Ayrault, entouré de plusieurs ministres, commence le round des négociations avec la CGT. Suivront dans l'ordre FO, la CFTC, le Medef, la CFE-CGC, l'UPA et la CFDT. La CGPME a elle rendez-vous jeudi. L’objectif est "d’écouter ces organisations sur les annonces du président de la République" et sur ce qu'elles "attendent du pacte de responsabilité", explique-t-on dans l'entourage de M. Ayrault.

Des contreparties non chiffrées. Les syndicats se sont globalement montrés assez ouverts au "pacte de responsabilité", mais refusent de signer un chèque en blanc aux entreprises. Ils demandent donc des "contreparties" chiffrées en termes d'embauches. De son côté, le chef du gouvernement ne fixe pas de contreparties chiffrés aux entreprises. "Je n'ai pas des engagements une conception administrative", s'est justifié Jean-Marc Ayrault. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a lui évoqué un objectif de 2 millions d'emplois créés.

Moins de charges, plus d’emplois. Le deal proposé le 31 décembre par le chef de l'Etat, prévoit la suppression des cotisations familiales patronales, soit environ 30 milliards d'euros d'ici 2017, dont 20 milliards proviennent du Crédit d'impôts pour la compétitivité et l'emploi (CICE), qui doit dès l'an prochain représenter 20 milliards d'euros. Les ménages ne devraient pas avoir à supporter la charge de ces réductions de charges, voir pourrait bénéficier d'un "geste" fiscal, si les économies sont au rendez-vous, selon Jean-Marc Ayrault.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Hollande a-t-il "donné les clés" du pouvoir au Medef ?

L'ESSENTIEL - Que sait-on du "pacte de responsabilité"?

EMPLOI - Baisser les charges, ça marche ?

REACTION - Borloo prêt à soutenir le pacte

ON SE LE DEMANDE - Bruxelles et le Medef ont-ils le même programme?