Le Smic privé de bonus en 2011

  • A
  • A
Le Smic privé de bonus en 2011
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les experts chargés de sa réévaluation refusent un coup de pouce au-delà de l’inflation.

Comme chaque année, le salaire minimum de croissance (Smic) va être réévalué le 1er janvier. Mais pour la cinquième année consécutive, sa hausse devrait se limiter au niveau de l’inflation, les experts chargés de sa réévaluation ayant recommandé mardi au gouvernement de ne pas donner de coup de pouce supplémentaire.

Tous ces experts ont préconisé dans un rapport publié mardi par le ministère du Travail de "limiter le prochain relèvement du Smic (...) à l'application des mécanismes automatiques légaux", tenant compte depuis 1970 de l'inflation et de l'évolution du pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier.

Une hausse programmée de 1,6%

La hausse préconisée devrait avoisiner 1,6% et porter le salaire horaire au-delà du "seuil des 9 euros brut", selon Les Echos. Le Smic horaire brut s’élève actuellement à 8,86 euros, soit 1.343,77 euros mensuels brut (1.056 euros net) pour 35 heures hebdomadaires. Un salarié travaillant 35 heures par semaine devrait empocher 21,56 euros de plus chaque mois, soit 1.369, 33 euros mensuels.

Le montant exact de la revalorisation sera annoncé le 14 décembre lors d'une réunion de la Commission nationale de la négociation collective, où siègent les partenaires sociaux.

“Ne pas compromettre la reprise de l'emploi“

Pour justifier leur décision, les experts font valoir qu'"il conviendrait de ne pas compromettre (...) la reprise de l'emploi" et que "les hausses du salaire minimum, si elles peuvent améliorer la rémunération des personnes en emploi, ont surtout pour effet d'éloigner du marché du travail les plus fragiles".

Sauf surprise, 2011 devrait donc être la cinquième année consécutive sans coup de pouce gouvernemental, option écartée par Nicolas Sarkozy depuis son élection à la présidence de la République en 2007.