Des chiffres du chômage mitigés

  • A
  • A
Des chiffres du chômage mitigés
@ Reuters
Partagez sur :

Le nombre d’inscrits au chômage a baissé, mais celui des inscrits en activité réduite augmente.

Le nombre d'inscrits au chômage, sans aucune activité, a baissé en décembre en France métropolitaine de 18.700 sur un mois, pour s'établir à 2,61 millions fin 2009. Dans le même temps, les inscrits au Pole emploi dans la catégorie "activité réduite" sont plus nombreux, avec 8.600 inscriptions supplémentaires, pour atteindre un total de 3,82 millions, selon le ministère de l'Emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé en décembre et à la recherche de tout type de contrat de travail a baissé de 0,7% sur un mois, pour s’établir à 2.611.700 chômeurs en métropole. Mardi, le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez évoquait déjà une "bonne" tendance.

"Aucun de ces chiffres n'est satisfaisant, sauf celui du mois de décembre qui voit une diminution du nombre de demandeurs d'emploi et qui est la preuve qu'il y a des politiques de relance et de soutien à l'emploi qui ont marché", a réagi la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Une augmentation de 18,2% sur un an

Le chômage a augmenté sans cesse depuis juin 2008, avec deux exceptions : les mois de juin et de décembre ont enregistré une légère baisse. Sur un an, par rapport au mois de décembre 2008, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A a progressé de 18,5%, avec 407.200 demandeurs d’emploi supplémentaires.

Toutes catégories confondues, chômeurs et personnes en activité réduite, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi a augmenté de 18,2% en un an.

Premières victimes, les seniors et les longues durées

Le chômage recule parmi les moins de 25 ans, alors qu’ils ont été les premiers touchés par la crise avec notamment la chute des effectifs intérimaires. Leur nombre recule de 1,6% en catégorie A et de 1%, toutes catégories confondues.

La tendance est moins bonne pour les seniors et les longues durées : les inscriptions des plus de 50 ans ont à nouveau augmenté sur un mois de 0,1% en catégorie A pour atteindre 444.300 inscrits.

La durée d'ancienneté moyenne d'inscription à Pôle emploi s'allonge. Le nombre d'inscrits depuis plus d'un an a atteint 1,27 million en décembre, une augmentation de 3% sur un mois, et de 27,8% sur un an. Plus d'un tiers des demandeurs d'emplois étaient ainsi inscrits au chômage en décembre depuis plus d'un an. Un certain nombre d'entre eux risque de se retrouver en fin de droits à l'assurance chômage dans les prochains mois.