Pascal Louvrier : "Il ne faut pas avoir trop d'égo pour être ghost writer"

  • A
  • A
L'interview découverte est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Pascal Louvrier, professeur de lettres au lycée Voltaire, romancier et "ghost writer" d’hommes politiques depuis 10 ans, est l'invité de Caroline Roux ce lundi.

Il écrit sous de multiples noms. Pascal Louvrier, professeur de lettres et auteur de deux romans, est aussi la plume anonyme de nombreux hommes et femmes politiques. Un "nègre" ? Il préfère être qualifié de "ghost writer". S'il confesse volontiers cette activité, ne comptez pas sur lui pour dire pour qui il a écrit. A moins que... Lundi, il a avoué à Caroline Roux et Thomas Sotto avoir écrit le livre d'un proche de François Mitterrand. A Thomas Sotto qui lui demandait s'il s'agit de Roland Dumas, il a acquiescé en riant.

Entendu sur Europe 1
Les hommes politiques découvrent même parfois qu’ils ont écrit quelque chose. Mais heureusement ils ont des conseillers qui leurs disent 'attention, là je crois que tu l’as écrit, ça'

Entendu sur Europe 1
Je suis beaucoup plus anxieux quand je sors un livre que je signe. Je me dis 'pourvu que ça marche'

Entendu sur Europe 1
Ca se voit quand un livre n'a pas été écrit par un homme politique. C’est un écriture  blanche, il n’y a pas de tonalité. Vous croyez qu’il [Nicolas Sarkozy] a le temps d’écrire ? Ca va être difficile

Invité(s) : Pascal Louvrier, professeur de lettres au lycée Voltaire, romancier et "ghost writer" d’hommes politiques depuis 10 ans