Noël au pays des châteaux

  • A
  • A
La balade gourmande est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

A découvrir aujourd'hui, un itinéraire qui relie cinq des plus grands châteaux de la Loire autour des symboles de Noël.

WB : Nous partons en Touraine avec, à partir de ce week-end 5 grands châteaux qui célèbrent l’esprit des fêtes de fin d’année à travers “Noël au pays des châteaux”.

VZ : Exactement, c’est un itinéraire qui relie 5 des plus grands châteaux de la Loire autour des grandes thématiques emblématiques de Noël. Et ces châteaux sont Chenonceau, Azay-le-Rideau, la Forteresse Royale de Chinon, Langeais et Amboise !

Aucun n’est choisi par hasard, et le Château d’Amboise en particulier, qui était l’ancienne pouponnière des rois, qui a un lien historique assez fort avec Noël. Et vous allez comprendre pourquoi. On rappelle qu’à l’époque, les rois vivent en itinérance de château en château, mais c’est à Amboise que François 1er va passer le plus de temps dans son enfance et en particulier à l’époque de Noel. Et donc dans les premières années de son règne, il va revenir fêter Noël à Amboise, pour renouer avec ses souvenirs d’enfance. Et même en 1515 après Marignan, date symbolique.

Donc à Amboise dans ce “Noël au fil des siècles” on découvre l’évolution des traditions de Noël. Le sapin, importé par la belle fille allemande de Louis-Philippe, les bûches, les boules, les rubans. Et là on découvre aussi une énorme crèche napolitaine qui fait 60m2. Grandiose ! On rappelle que l’épouse Marie Bourbon de Sicile était princesse de Naples entre autres.

Bref une jolie manière de renouer avec les traditions dont finalement on connaît peu les origines, avec en plus des spectacles événements pour les enfants.

WB : Amboise est tentant, mais on part quand même découvrir ce que nous proposent les 4 autres châteaux tourangeaux de ce Noël au pays des Châteaux !

VZ : Le château-fort de Langeais qui a quand même un caractère “rude” va s’adoucir à Noël avec une installation toute en douceur avec de la lumière et une décoration végétale toute blanche. C’est très féerique.

A Azay-le-Rideau, c’est la gourmandise qui prend le dessus à travers un parcours bâti tout en chocolat et en sucreries gourmandes traditionnelles. Il y a même des animations et des sessions de dégustation de prévues.

A Chenonceau, l’équipe de l’atelier floral a travaillé durant des semaines pour penser, préparer et installer des compositions florales inspirées des Noël du grand Nord.

WB : Et du côté de la Forteresse royale de Chinon ?

VZ : C’est une collection de sapins originaux, contemporains et réinterprétés, qui est présentée au public. De quoi changer de l’image traditionnelle du sempiternel “Nordman” !

WB : Où pose-t-on nos valises ?

VZ : “L’Aubinière” avec son spa, sa belle table et ses jolies chambres, correspond à cette période de l’année : www.aubiniere.com/fr

Sinon le “XII de Luynes”, qui présente aussi l’avantage d’être assez central par rapport aux 5 châteaux. Ils font aussi restaurant et la table est excellente.