Les tribunaux sanctionnent-ils l’usage du cannabis et de l’alcool au volant ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Le candidat Nicolas Dupont-Aignan estime que les tribunaux ne punissent pas ceux qui consomment drogues et alcool au volant. Mais c'est faux.

Le Vrai Faux de l’info, avec vous, Géraldine Woessner, et le message aux automobilistes de Nicolas Dupont-Aignan.

Le candidat de Debout la France veut séduire les millions de Français qui ont déjà perdu un point sur leur permis de conduire. Il propose un sursis dans l’application de la sanction, pour les petits dépassements les gens sont harcelés, dit-il, plus que les vrais délinquants.

Les tribunaux ne punissent pas ceux qui consomment de l’alcool, de la drogue au volant. C’est vrai ou c’est faux ?

C’est faux, Thomas. Ils sont bel et bien sanctionnés, ce que montrent les dernières statistiques du ministère de la Justice : 130.000 conducteurs ont été arrêtés en 2015 pour conduite sous l'emprise de ces substances, une poignée de cas seulement ont été classés sans suite. L'écrasante majorité a donc reçu une réponse judiciaire : mesures alternatives dans moins d’un cas sur cinq,30% environ ont écopé d’une peine de prison,souvent avec sursis c’est vrai, et les retraits de permis, les amendes, sont générales. En cas d’accidents, ou l’alcool est impliqué dans 30% des cas… la prison, sursis ou ferme est prononcée plus de 8 fois sur 10.

Maintenant, tout n'est pas parfait. et la cour des comptes s’en est alarmée. Le montant des amendes, il est faible, 330 euros en moyenne, on confisque rarement le véhicule et surtout le nombre de contrôles pose problème, pas assez nombreux. La probabilité de se faire contrôler pour alcoolémie est d’une fois tous les 5 ans, c'est peu dissuasif.

Nicolas Dupont-Aignan parle aussi de ces millions de français qui conduisent sans permis

Alors des millions, c’est exagéré : 70.000 personnes ont été condamnées pour cela en 2015, et les associations estiment entre 500 et 700.000 le nombre de français qui rouleraient sans papiers, c’est vrai que la France est plus laxiste que d’autres pays concernant ce type de délits, qui engorge les tribunaux, les sanctions prévues, amende lourde, peine de prison, sont rarement appliquées. La loi a d'ailleurs changé en novembre pour être plus efficace, on va frapper au portefeuille, et le décret, est paru la semaine dernière : si vous conduisez sans permis; une amende pourra être infligée tout de suite, par la police : 640 euros, plus de tribunal, si vous payez tout de suite.