La France est-elle la seule à augmenter son budget de Défense en Europe ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Bruno Le Maire affirme que la France est le seul pays de l'Union européenne à augmenter son budget de Défense.

Géraldine Woessner pour le Vrai faux de l'info

Sous le radar du vrai-faux de l’info ce matin, le candidat à la primaire de la droite, Bruno le Maire. Il a présenté hier à Sètes son contrat présidentiel, un pavé de 1.000 pages tellement détaillé qu’il s’y est un peu perdu, en parlant notamment des dépenses militaires.

Bruno Le Maire : "Nous voulons une Union Européenne qui prenne enfin conscience de la gravité de la menace autour d’elle, et qui arrête la politique de l’autruche en disant qu’il n’y pas de menace, qu’il n’y a pas de problèmes, qu’il est inutile d’avoir une défense (…) Et je regrette, je regrette au plus profond de moi-même, que nous soyons nous français (…) si seuls à augmenter nos budgets de défense !"

La France serait la seule en Europe à augmenter son budget de Défense, c’est vrai ou c’est faux ?

C’est absolument faux, c’est même exactement l’inverse. Après des années de coupes budgétaires, l’érosion des budgets de Défense en Europe s’est brusquement arrêtée en 2014 dans la foulée de la crise ukrainienne. 11 pays d’Europe ont alors augmenté leurs budgets et le mouvement depuis n’a fait que s’amplifier. La Suède s’est réveillée, la Pologne, L’Espagne, le Portugal ou encore la Grande-Bretagne ont adopté un plan d’investissements massif pour les années qui viennent. Même l’Allemagne, la très pacifiste Allemagne, qui n’avait fait que trancher son budget de Défense depuis la guerre, s’est totalement retournée. Selon les données que compile l’Otan, elle a augmenté son budget de 2,4 milliards ces deux dernières années, c’est plus que la France, qui n’a consenti elle, à une rallonge qu’en 2016 de 600 millions d’Euros.

En fait, la France fait moins que les autres ?

Elle ne fait pas plus en tous cas. François hollande avait promis, après les attentats de Charlie hebdo, 3,8 milliards de plus pour le budget de la Défense, mais étalés sur quatre ans, jusqu’en 2019. Pour l’isntant, on n’a vu que 600 millions et il n’a pris aucun autre engagement. Pendant ce temps qu’a fait l’Allemagne ? Un nouveau livre blanc dans lequel elle s’engage à augmenter de huit milliards son budget sur cinq ans pour lutter contre le terrorisme et a porté à terme son effort militaire à 2% de son PIB comme l’exige le traité de l’Otan. Évidemment elle part de loin, de beaucoup plus loin que la France, mais elle a les moyens de ses ambitions, c’est toute la différence. La France, elle, n’a prit aucun engagement pour atteindre ce but, ces fameux 2% dont elle est plus proche, c’est vrai. La France a moins démilitarisé que les autres ces 20 dernières années, même si son budget a fondu, elle dispose comme l’Angleterre, de l’arme nucléaire, et elle est l’un des rares pays à intervenir sur des fronts extérieurs. Mais combien de temps pourra-t-elle le faire ? Monsieur Le Maire plaide pour une augmentation massive du budget, il a raison. Mais il faut remettre les choses en perspective, quand les États-Unis consacrent 3,5% de leur PIB aux dépenses militaires, 5% pour la russie ou encore 13% pour l’Arabie Saoudite, la prise de conscience de la France apparaît bien modeste.