François Asselineau : " La France est liée au reste du monde par plus de 6.686 traités "

  • A
  • A
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Avec 509 traités européens en vigueur, quelles seraient les conséquences d'une sortie de la France de l'Union Européenne ? 

 Le Vrai faux de l’Info, avec vous Géraldine Woessner et le candidat qui dit NON à l’Europe, Francois Asselineau.

Le Candidat de l’UPR défend une sortie à la Britannique de l’Union Européenne, en activant la clause de sortie, l’article 50 du traité de Lisbonne. Et balaye les prévisions alarmistes de ceux qui s’y opposent, au motif que :  François Asselineau " Si on sort de l’Union Européenne, on va se désengager de 2 traités. Le traité de l’union, et le traité sur le fonctionnement de l’union européenne. Il faut que les auditeurs sachent que la France est liée au reste du monde par 6686 traités ! "

 La France est liée au reste du monde par 6686 traités. C’est vrai ou c’est faux ?

C’est vrai, Thomas. Ce que confirme le service des archives du ministère des affaires étrangères : 6622 traités sont toujours en vigueur aujourd’hui, entre la France et le reste du monde. Traités bilatéraux, internationaux le plus ancien date du mois de mars 1860. C’est le traité de Turin, rappelez-vous vos cours d’Histoire, Napoléon 3, par lequel Nice et la Savoie, ont été rattachés à la France. Alors, je n’ai pas pu, vous imaginez, tous les éplucher, je peux vous rassurer au moins sur l’Italie, si jamais la France devait quitter l’Union Européenne, un traité de travail de 1919 est toujours en vigueur. Il garantit salaire égal, libre circulation, des travailleurs et de leurs familles entre les deux pays.

Plus sérieusement Thomas, c’est vrai que le débat très tendu sur l’Europe le fait parfois oublier : la France a des liens étroits, particuliers, avec la plupart des pays extérieurs à l’Europe dans le cadre de l’ONU, de l’OMS des conventions fiscales, des conventions de sécurité sociale, des accords de commerce et même au sein de l’Union, 250 traités bilatéraux la lient par exemple, à l’Allemagne, dans les domaines, économique, scientifique, la défense. Ces accords, une sortie de l’Europe, c’est vrai, ne les remettrait pas en cause. 

Mais est-ce que ce serait indolore ? 

Évidemment non. Et quand il dit que la France ne se désengagerait que de 2 traités, c’est faux. 509 traités européens sont aujourd’hui en vigueur. Beaucoup sont rassemblés c’est vrai, dans ces 2 traités essentiels, celui de Maastricht, et celui de Lisbonne, mais il y a d’autres accords conclus au sein de l’Europe. En matière de terrorisme, par exemple, Europol. La France en sortirait, il faudrait négocier un statut partenaire, comme les Etats-Unis. Et puis il y a les accords de libre-échange ou de protection des investissements, que l’Europe a signé, avec 53 pays.  Il faudrait devrait les renégocier, un à un, Corée du Sud, Pérou, États-Unis, pour obtenir ou pas, les mêmes avantages, dans un rapport de forces qui serait, plus ou moins favorable, c’est toute la question, en tout cas différent. (Ce que la Grande-Bretagne s’apprête à vivre.)