Combien de demandeurs d'emploi sont actuellement en formation ?

  • A
  • A
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Laurent Berger affirme que 250.000 demandeurs d'emploi son en formation sur les 500.000 prévus.

Retour sur le plan de formation de 500.000 chômeurs promis par François Hollande.

Un plan dont le gouvernement attend énormément pour faire baisser le chômage et dont on va beaucoup débattre pendant la campagne. Pour certains, ce n’est qu’un artifice qui permettra surtout de maquiller les chiffres de l’emploi en sortant les stagiaires de la statistique. Mais pour d’autres, c’est une chance réelle de remettre des chômeurs sur les rails. C’est ce que pense Laurent berger, le secrétaire général de la CFDT qui avait soutenu ce plan et qui est en campagne lui aussi pour les élections professionnelles. C’est d’ailleurs peut-être pour ça qu’il voudrait que ça aille vite.

"La formation des demandeurs d'emploi, il y a le fameux plan 500.000 qui est à peu près à moitié aujourd'hui"


Le plan de formation de 500.000 chômeurs en est à la moitié, c’est vrai ou c’est faux ?

On n’y est pas encore. Même si les choses se mettent en place, on est loin d’avoir atteint l’objectif qui est d’ajouter 500.000 formations de plus que l’année dernière. Or fin juin 2015, selon le ministère du Travail, 320 000 chômeurs étaient en formation. Cette année, ils sont 410,.000. Pour être à la moitié du plan, il faudrait qu’il y en ait 28% de plus donc on n’y est pas encore. Mais, on s’approche, et les efforts d’inscription vont vraiment se révéler dans les prochaines semaines, fin septembre ou début octobre. Selon les remontées que l’on a des régions, les centres de formation font le plein, c’est vrai. Les inscriptions s’envolent en Bretagne de 40%, de 56% en Aquitaine également. Un peu partout en France, l’activité d’un des principaux organismes de formations comme l’Afpa a bondit de 20%. Il faut dire que Pôle Emploi n’a pas ménagé ses efforts pour recruter des chômeurs.

Avec cette note interne envoyée aux cadres de Pôle Emploi pour qu’ils fassent pression sur eux.

Une note révélée cet été par le canard enchaîné, qui a beaucoup fait parler. On leur demande en gros de trouver candidats à tout prix, cela ne veut pas forcément dire que ces formations ne seront pas de qualité. Parce que la nouveauté du plan, c’est de faire travailler Pôle Emploi avec les régions, les entreprises et tous les acteurs locaux. Pour que les formations soit vraiment utiles, il faut améliorer le taux de retour durable à l’emploi qui est faible quand Pôle Emploi s’occupe seul, des formations. On verra ce que ça donne, le gouvernement s’est beaucoup payé de mots. On a parlé de révolution numérique ou encore de former à ces métiers qui n’existent pas encore. Ce n’est pas le cas pour l’instant car le gros des formations est dans l’aide aux familles, la restauration, l’hôtellerie, et sur des périodes courtes, deux mois à deux mois et demi.