À combien est estimée la consultation médicale moyenne en Europe ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le vrai-faux de l'info est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Jean-Paul Hamon affirme que la consultation médicale moyenne en Europe est à 40 euros.

La consultation médicale passera à 25 euros le 1er mai prochain, l’accord trouvé entre les médecins et l’assurance maladie doit être signée jeudi. Dans la douleur pour Jean-Paul Hamon, le patron de la fédération des médecins de France, qui l’a martelé hier encore sur RMC : " Non ben c'est pas la révolution, hein, je vous rappelle que la consultation moyenne européenne est à 40 euros"

La consultation moyenne européenne est à 40 euros. C’est vrai ou c’est faux ?

C’est faux. Personne ne sait d'ailleurs d’où sort ce chiffre, tout simplement parce qu’il est impossible de comparer les situations en Europe. Aucun pays ne rémunère ses médecins de la même manière. Certains les salarient, en Angleterre il n’y a pas de consultations, on paie un forfait annuel par patient. Bref 40 euros, ça sort de nulle part et même le chiffre français est biaisé.

Comment ça ?

Le montant de la consultation, 23, 25 euros, ne dit pas tout parce que les médecins ont d'autres sources de revenus. Depuis 2012 par exemple, ils touchent des primes aux performances. Vous tenez un dossier médical informatisé ? prime, Vous affichez vos horaires dans le cabinet ? Prime. Il y en a 29 comme ça qui ont représenté 6.800 euros de plus par an pour les médecins en 2015. Et il y a d'autres avantages, ils ne paient pas de cotisations familiales,par exemple.
En fait le ministère estime que la consultation serait plutôt à 34 euros qu’à 23 euros.

Par rapport à nos voisins alors, comme se situe-t-on ?

Pour avoir une idée, on regardera les revenus globaux : un généraliste en France touche 2,5 fois le salaire moyen, c'est trois fois moins qu'en Angleterre, quatre fois moins qu'en Allemagne. selon l'OCDE, qui n'est pas totalement fiable puisque la France fournit des données nettes, les autres des données brutes, mais cela donne un ordre de grandeur. Donc c'est vrai que la France est dans la moyenne basse. Mais ce que ne dit pas jean-Paul Hamon : c'est que les revenus des médecins ont augmenté régulièrement, plus que l'inflation ce qui n'est pas le cas des salariés qui les financent. Et qui pourraient regretter que cet accord ne règle pas les problèmes structurels : pour gagner plus, les médecins devront toujours faire plus de consultations.