"Que recèle le tombeau du Christ ?"

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Xavier Yvon, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

>> A la Une de la presse

Il y a parfois, dans la presse, des questions qui nous emmène loi. Ainsi, en une, Aujourd'hui en France s'interroge : "Que recèle le tombeau du Christ ?"...(vénéré chaque année "par 2 millions de pèlerin, qui poussent les portes de l'Eglise du Saintt-Sépulcre, à Jérusalem", le-dit tombeau "qui a été ouvert pour la première fois depuis deux siècles", "afin d'y réaliser des travaux de solidification". Cela fait aussi la une du Figaro, ce même Figaro qui fait aussi une belle place, en une, aux querelles entre le chef de l'Etat et son Premier Ministre, Manuel Valls. Et titre "Le couple Hollande-Valls au bord de la rupture".

La Croix s'intéresse "aux visages de la droite" et dresse les portraits de quatre électeurs de droite. L'idée : montrer leurs ressemblances et pointer leurs différences et essayer de répondre à LA question cruciale des prochaines semaines : "Qui ira voter à la primaire ?" Pendant que la droite s'interroge, l'extrême droite, elle est prête. En tout cas si l'on en croit L'Opinion qui titre "Marine Le Pen déjà dans les startings blocks".

Bien sûr, vos journaux reviennent largement sur le nouveau séisme italien. A l'image de 20 Minutes qui s’inquiète d'une "succession des tremblements de terre (qui) menace le centre de l'Italie".

Libération a mis la Tour Eiffel dans le brouillard (au sens propre !). La photo de une est jolie. Mais le message, lui, est inquiétant : "Tourisme, l'Etat d'urgence". "Après des années de beau fixe, le secteur est plombé par les attentats". Songez que sur les six premiers mois de l'année, en Île de France, le nombre de touristes chinois a baissé de 20%. C'est aussi - 35% pour les Russes. Et -46.2% pour les japonais !  

Enfin, L'Humanité a décidé de se "payer" Vincent Bolloré. Rebaptisé, en une : "le guignol de l'info".


>> Trois unes dans la presse quotidienne régionale

Les suites de l’enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac à la Une de Nice Matin. "Incarcérés", titre le quotidien. Moins d'une semaine après les faits, 7 personnes ont été mises en examen dont 5 placées en détention. Parmi eux, le commanditaire présumé de l'enlèvement.

Une question ce matin à la Une du Progrès. A qui profitent les vols d'échographes ? Ces machines médicales très coûteuses sont devenues une cible privilégiée des cambrioleurs. Les enquêtes aboutissent rarement mais certains échographes ont été déjà retrouvés dans des hôpitaux du Maghreb ou en Europe de l'est.

Et puis quand la SPA se transforme en ferme... La dépêche du midi nous apprend que certains citadins qui ont sans doute la nostalgie de la campagne adoptent désormais des animaux domestiques un peu particuliers. Dans le refuge de la ville rose, on trouve ainsi un bouc, une brebis, des chèvres, un cochon, un coq ou même un mouton.

 

>> L'histoire du jour

Le Parisien dans les pages Seine-Saint-Denis revient ce matin sur l'incendie qui a fait un mort samedi dernier à Pantin. Lundi, les habitants rendent hommage à une bande de jeune de la cité voisine. Lorsque l'incendie s'est déclenché, plusieurs résidents n'ont rien vu, rien entendu. Leur vie, ils la doivent à plusieurs jeunes qui ont volé à leur secours en escaladant la grille d'enceinte, en tambourinant à toutes les portes pour faire les sortir les habitants un par un.

Des héros que la police n'a pas tout de suite identifié comme tels puisque en arrivant, dans l'urgence et la confusion, les forces de l'ordre les ont interpellés pensant qu'ils étaient venu mettre le feu à l'immeuble ! Malik, un rescapé a bien tenté de les défendre mais la police m'a dit de ne pas m'en mêler raconte-t-il. La méprise, a duré de longues minutes avant que ces garçons ne soient finalement relâchés.


>> A la une de l'économie

Dans Le Figaro : "Le chrysanthème, star de la Toussaint et au-delà". A la Toussaint, on est censé aller fleurir la tombe des morts de chrysanthèmes. Pourquoi le chrysanthème ? Il a l'avantage de fleurir en Automne à l'heure ou les feuilles tombent, il résiste au gel et n'est pas cher. C'est même la plante de saison la moins chère du marché  : 6 euros. Car même si on ne compte pas honorer ses morts, on en achète en grande surface (il s'en vend plus que chez les fleuristes).

C'est un marché de 130 millions d'euros, deux fois plus que celui du muguet. Mais la tradition se perd. Elle remonte à 1919 quand Raymond Poincaré invita les Français a fleurir les soldats morts au front avec des chrystanthème. A l'époque c'était le 11 novembre, date de la victoire sur l'Allemagne. On a basculer du 11 novembre à la Toussaint pour honorer tous les morts.

En France, toutefois, la fleur est très marquée Toussaint, soit très marquée "mort" et a du mal à se vendre les autres jours de l'année. Rien à voir ave la Chine où la fleur est sysnomne de bonheur  et de santé. Au Japon, la fleur célèbre le roi. En Australie, le chrysanthème est offert pour la fête des mères.


>> A la une de la presse américaine

La campagne est totalement bousculée avec, encore, une "surprise d’octobre", cette fois pour Hillary Clinton. On a appris vendredi que le FBI avait trouvé de nouveaux emails suspects. Un rebondissement incroyable à une semaine du vote !

La, je ne voudrais pas être à la place d’un scénariste américain qui planche sur la prochaine saison de House of Cards ou de toute autre série télé politique. Comment faire mieux que cette campagne 2016 ? On voyait Hillary Clinton se diriger tranquillement vers une victoire dans une semaine,  Trump ne se remettant pas de sa surprise d’octobre  : la vidéo des propos obscènes, et voila que le FBI s’en mêle !

Tout ça part d’un ancien député qui ne peut pas s’empêcher d’envoyer des photos de son anatomie à des jeunes filles par internet. Il s’appelle Anthony Weiner, ça lui a déjà coûté sa carrière politique et il a recommencé cette fois en envoyant des sextos à une mineure. le FBI a ouvert une enquête et saisi ses téléphones et ordinateurs, mais voila, cet obsédé récidiviste est le mari de la plus proche conseillère d’Hillary Clinton et dans son ordinateur, les agents fédéraux sont tombés sur des centaines de milliers d’emails suspects, des messages liés à l’affaire des emails de Clinton quand elle dirigeait la diplomatie américaine. Elle utilisait alors un serveur de messagerie privé, ce qui est interdit et aurait pu mettre en danger la sécurité nationale. le FBI avait conclu cet été qu’il n’y avait pas matière à poursuivre, au grand soulagement de Clinton. Tout ça est remis en cause.

Il va falloir attendre le prochain épisode parce que personne, visiblement même pas le directeur du FBI ne sait ce qu’il y a des ces emails. Contiennent-ils des informations classifiées, ou bien sont-ils des copies de messages déjà examinés par le FBI, comme le suggèrent certains médias ? La suite au prochain numéro de cette campagne improbable.Comme l’écrit le New York Post, "quel époque et quel pays" !


>> A la télé ce soir : Crime et châtiment, sur France 3 à 20 h55.

Vous avez aimé Christophe Hondelatte dans Faites entrer l’accusé ? Vous allez l’adorer dans cette nouvelle émission de fait-divers. Toujours en blouson de cuir, il a quitté son bureau sombre pour un loft et surtout pour enquêter sur le terrain. Ce soir, il revient sur l’affaire Jamel Leulmi accusé d’avoir assassiné son épouse et d’avoir tenté de tuer deux autres femmes pour empocher des assurances décès de plusieurs millions.

L’affaire pourrait être banale – ce qu’elle n’est pas – qu’importe. La narration de Christophe Hondelatte, le fait qu’il aille sur le terrain à la rencontre des protagonistes, les reconstitutions des événements, tout cela métamorphose l’émission en un film à suspens.

Ce premier numéro est une réussite. On reste suspendu au récit. La voix de Christophe Hondelatte est envoûtante et la réalisation de l’ensemble très soignée. Dernier point positif et non des moindres : c’est désormais diffusé à 20h55. Plus besoin d’attendre la deuxième partie de soirée. Une question toutefois : France 3 n’est-elle pas en train d’enterrer Faites entrer l’accusé programmé sur France 2 et présenté par Frédérique Lantieri ?