Législatives : Macron à quitte ou double

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Jean-Philippe Balasse, Eva Roque et Valentine Desjeunes font le point sur l'actualité du jour.

La presse nationale pour commencer.

Ce matin, dans la presse, il y a Fabienne Colboc !

Elle fait la une de La Croix. C'est une candidate aux législatives, en Indre et Loire. "Elle se lance dans sa 1ere campagne". Fabienne Colboc est le symbole (un parmi tant d'autres) de ces "Candidats tout neufs", comme le titre le quotidien.
Et décidément, un combat chasse l'autre ces temps-ci.

Ces législatives, vous les retrouverez quasi partout en Une.

C'est "La campagne à ne pas rater", titre Aujourd’hui en France.

"La bataille est lancée" titre Le Figaro.

"Périlleuses ou emblématiques", le quotidien nous présente "les cinq élections à suivre de près". Il y a Manuel Valls dans l'Essonne, Jean-Luc Mélenchon à Marseille, NKM à Paris, Marine Le Pen à Hénin Beaumont et Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, dans les Alpes de Hautes Provence.

L'Opinion s'inquiète pour la droite condamnée à "Une campagne sous anesthésie".

"Face à un Emmanuel Macron qui réussit ses premiers pas et à un Premier ministre venu de leurs camp, Les Républicains cherchent la parade. Mais la motivation est faible et les divisions menacent".

Libération a coupé sa Une en deux.

50% politique avec "Législatives : Macron à quitte ou double" et 50% Cannes.
Avec "120 battements par minutes : le film choc des années Sida" qui a secoué la Croisette ce week-end.
De Libé, on retiendra aussi l'édito de Johan Hufnagel. "Quelles étaient les probabilités pour qu'un des responsables de la rédaction d'un titre de gauche soit le frère du responsable de la communication du nouveau Premier ministre de droite ?" Quasiment nul, sauf dans les films, et pourtant... Le journaliste qui, comme pour se rassurer martèle : "Le plus loin nous sommes l'un de l'autre du point de vue professionnel, le mieux tout le monde se porte. Et cela va continuer".
Ce qui est drôle, c'est quand ce matin le papier de Johan Hufnagel, à Libé donc, va arriver dans la revue de presse de Charles Hufnagel, à Matignon, donc.

On a commencé avec Fabienne Colboc, on termine avec Don Zizou !

Vous le connaissez, lui, Don Zizou ? C'est Zidane : Qui, "pour sa première saison complète à la tête du Real décroche un titre de champion qui fuyait les Madrilènes depuis cinq ans". Ça valait bien la Une de L'Équipe qui titre, donc, "Viva Don Zizou !"


Eva Roque pour le programme télé

Qui sommes-nous ? Travailler encore à 23h30 sur France 3.

Il s’agit d’un réjouissant documentaire qui a choisi de mettre en avant 10 personnes heureuses de travailler, malgré la difficulté de leurs taches.
Thierry, par exemple, 47 ans, agriculteur
Avec plusieurs producteurs, ils ont d’ailleurs créé leur propre filière. Leur marque s’appelle Mon Lait. Vous pouvez la trouver dans certaines grandes surfaces et ça marche.

Ça fonctionne aussi pour Christophe, 46 ans. Il a débuté intérimaire dans une usine de glace de Carcassonne qui devait fermer ses portes. Aujourd’hui, il est cadre dirigeant de l’entreprise rachetée par les salariés.

Et puis il y a également Bouthar, 31 ans, prof de français à Beaulieu et rappeur. Il voue une adoration à la littérature. Son métier est une passion, pas toujours partagée avec les élèves.

Pêcheur, médecin de campagne, metteur en scène dans un théâtre de banlieue, menuisier ou infirmière, ils appartiennent tous à des professions qui connaissent des difficultés et pourtant, eux ne comptent pas leurs heures et surtout trouvent un motif de satisfaction dans leur métier.
Comme quoi, l’étymologie du mot travail (tripalium en latin, un instrument de torture) n’est pas toujours juste !


Valentine Desjeunes pour la presse quotidienne régionale

Trois Unes dans la presse quotidienne régionale

Le Premier ministre à la Une de Paris Normandie, une grande interview à lire d'Édouard Philippe: "la France, dit-il, a besoin de progrès et d'optimisme." Le Premier ministre qui a démissionné de son mandat de maire du havre s'engage dans la campagne des législatives.
Les gendarmes au rapport après la mort d'un éleveur, c'est à lire dans le Journal de Saône et Loire.
C'est un contrôle sanitaire qui tourne mal. L'agriculteur menace les gendarmes avec son tracteur avant de prendre la fuite et de partir en cavale pendant 9 jours, jusqu'à ce que les gendarmes le retrouvent et alors qu'il démarre en trombe pour foncer sur eux, ils font usage de leur arme. L'homme est alors mortellement touché, les deux gendarmes, eux, sont en garde à vue.
Et puis la cristallerie lorraine de Baccarat est en vente, c'est à la Une de l'Est Républicain.
Le fonds americain Starwood a mandaté une banque d'affaires pour organiser les enchères du dernier des joyaux de l'ex empire du luxe et c'est un groupe chinois qui serait le mieux placé pour la reprise.

L'histoire du jour, c'est quelque chose entre "au cœur de l'histoire" et "au cœur du réacteur".

" juste incroyable" titre Var Matin.
Ce jour-là, Steve Leleu part aux champignons et il tombe par le plus grand des hasards sur des morceaux d'aluminium. Il songe tout de suite aux débris d'un avion. Ce passionné d'histoire se tourne alors vers les anciens du village et découvre qu'un crash a bien eu lieu sur place en 1942. Il fait alors des recherches pendant trois ans, passe des centaines d'heures sur le site et a ainsi pu retracer l'histoire d'Ottaway Corwell, lieutenant dans l'armée de l'air américaine, abattu lors d'une bataille aérienne, comme deux de ses camarades.
Grace à la découverte et à l'enquête de ce jeune varois, une plaque va pouvoir être apposée sur la tombe du soldat, jusqu'ici inconnu, du cimetière de Draguignan.