Jean-Luc Mélenchon: l'homme qui monte

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Jean-Philippe Balasse, Eva Roque et François Geffrier font le point sur l'actualité du jour.

Le Kiosque d'Europe 1 et toutes ses plumes avec François Geffrier pour les régions, Jean-Philippe Balasse pour l'international et Eva Roque devant la télé. Bonjour à tous

C'est sans doute 20 Minutes qui résume le mieux le climat à moins de 2 semaines du 1er tour. Le gratuit qui titre "Complètement flou"; "Abstention, sondages fluctuants, vote utile. L'incertitude sur l'issue de la présidentielle règne alors que commence la campagne officielle.

L'homme qui monte- en tout cas dans les sondages -  l'homme du moment c'est incontestablement Jean-Luc Mélenchon, qui truste les Unes ce matin : "Jusqu'où ira-t-il ?" s'interroge Aujourd'hui en France, L'Humanité reprend en Une une photo - assez impressionnante c'est vrai - de son meeting sur le vieux port de Marseille et titre "L'ode à la paix ! ".

Quand L'Humanité roule pour Mélenchon, Le Figaro choisit Fillon. Et titre "15 jours pour forcer le destin". Mélenchon-Fillon, c'est "La lutte des places" s'amuse Libération, le quotidien qui nous apprend que "42% des français pensent que le leader de la France insoumise "serait un bon président" (+21 points en un mois !), 64% jugent que la campagne électorale est "vraiment ratée", 70% des sondés estiment que François Fillon "a été discrédité par les affaires". 

Et puis il y a ce papier dans Aujourd'hui en France. Titré "la tyrannie du rose et du bleu" (Ca n'a plus rien à voir avec la politique. On parle là "chiffons".). Aux Etats unis, une petite fille de 5 ans a écrit (avec l'aide de sa maman) au patron de Gap. 

Pour se plaindre "que les t-shirt de filles sont tous roses avec des princesses et des trucs comme ça". La petite Alice qui réclame un rayon "ni fille ni garçon, juste enfant", le patron de Gap lui a répondu. Promettant de "mieux faire". Mais savez-vous d'où vient cette manie de mettre du rose aux filles ? , ça remonte aux années 50, et à la naissance de Caroline de Monaco. Au moment où Grace Kelly est devenue maman, "les images de sa petite fille, tout de rose vêtue, ont marqué les esprits",  et ça a alors été "une inversion du code couleur qui prévalait jusque-là". Puisque "le rose était porté par des hommes, comme déclinaison du rouge, et les filles arboraient du bleu, la couleur de la vierge".



Eva Roque

Edition spéciale ce soir du magazine culturel présenté par Léa Salamé. Tous les reportages sont  consacrés à Picasso.

Il y en a deux que je vous recommande particulièrement. Celui sur l’héritage de Picasso. Sa petite-fille Marina a accepté d’ouvrir les portes de la villa Californie à Cannes dont elle a héritée. A la place de l’atelier, un immense salon avec des peintures du maître évidemment et des sculptures que vous ne verrez pas.

D’ailleurs la petite-fille n’est pas tendre avec Picasso. Quand la journaliste lui demande ce qu’elle a ressenti en devenant riche du jour au lendemain au moment de l’héritage, réponse.

Un des autres reportages revient sur les lieux où Picasso a vécu et notamment à Vallauris. Visite de l’atelier de poterie avec Yvan Oreggia qui a côtoyé Picasso et Chagall. On apprend que Picasso aimait bien puiser son inspiration chez les autres

On est loin des reportages hagiographiques vus et revus sur l’artiste. Cette distance vis-à-vis de l’homme n’efface à aucun moment le génie de Picasso. L’émission donne au contraire une furieuse envie de visiter toutes les expos du moment et notamment celle au musée du Quai Branly.


-



La presse étrangère avec Jean-Philippe Balasse. Ce matin, vous nous emmenez en Inde avec une histoire qui commence comme un film de Disney, mais la suite est nettement plus triste.


C’est le Times of India qui nous raconte d’abord l’incroyable histoire d’une petite fille découverte parmi les singes, dans une forêt au nord du pays, il y a quelques mois.

L’enfant doit avoir 8 ou 10 ans, elle ne porte pas d’habit, ne parle pas, se déplace à quatre pattes,à l’état sauvage. Evidemment, tout le monde pense au "Livre de la jungle", en vrai.

C’est un policier indien qui la recueille et l’emmène dans un hôpital de la région, les photos font le tour du monde, les médias trouvent un surnom à la fillette. Mowgli, bien sûr. Mowgli Girl, dont on commence à raconter qu’elle vivait dans les arbres, élevée par les singes depuis sa naissance…

Mais la vérité, semble-t-il, est toute autre. C’est notamment le Guardian, le journal britannique qui cite d’autres témoignages. D’abord, la petite fille n’a pas vraiment été trouvée au cœur de la forêt, mais en bordure d’une route et si elle vivait à proximité des animaux, son arrivée parmi eux serait plutôt récente. Les médecins notent d’ailleurs qu’elle sait marcher et que son comportement à l’hôpital laisse penser qu’elle a bien grandi dans le monde des humains. 

Oui, Manifestement, Mowgli Girl a été abandonnée, handicapée, physique, mentale, les autorités pensent que sa famille ne voulait plus, ne pouvait plus s’en occuper. En plus, c’est une fille, dit un autre témoin et dans certaines régions d’Inde, on préfère élever des garçons.

Depuis, l’enfant a été placée dans un centre spécialisé où elle poursuit sa convalescence, les dernières images la montrent vêtue d’une robe, les cheveux courts, la presse indienne nous dit qu’elle ne s’appelle plus Mowgli Girl. Désormais, elle a un nouveau prénom, Ehsaas, pour une nouvelle vie.   


-


François Geffrier


Le onze de France, à la une du Progrès, rien à voir avec du football, ou alors c'est une équipe d'attaquants puisqu'on parle là des onze candidats à la présidentielle. Les affiches sont collées aujourd'hui devant les bureaux de vote.

Visages souriants, rassurants ou graves et déterminés et des slogans sans modestie. Le choix historique François Asselineau."Le temps est venu", ça c'est Jean Lassalle.

À la Une de l'Eclair des Pyrénées : L’ETA rend les armes. Le démantèlement de plusieurs caches de munitions met fin à plus de 40 ans de lutte armée, de l'organisation indépendantiste basque. Et pour ce journal, le 8 avril 2017, c'est-à-dire samedi, restera une date historique.
Et puis l'homme qui a violé les cadenas TSA. Ou plutôt "TSA" à l'américaine. Un franc-comtois de 25 ans, Xylitol, c'est son prénom, qui prétend avoir réussi à casser les cadenas réputés inviolables, de l'agence américaine chargée des transports. A partir d'une photo de clé, il a reproduit les clés en question, et il dit que ça marche. D'ailleurs il a fait la même chos eensuite pour les clés d'interphone, de la poste, de la RATP. Et l'agence américaine a laissé entendre qu'elle engagerait des poursuites contre le jeune homme.

 Pour l'histoire du jour, vous nous avez eu un rendez-vous avec Julia

Oui, Julia qui est un agent conversationnel animé dit comme ça ça ne fait pas rêver, mais vous allez voir que c'est incroyable.

Julia est un robot, un programme qui parle avec vous et qui est capable de détecter une possible addiction à l'alcool, ou bien diagnostiquer des troubles dépressifs. En fait Julia vous fait parler, elle utilise des tournures de phrases, des gestes et même des mimiques qui la rendent humaine, et même mieux que ça.

Ce sont des chercheur bordelais qui l'ont mise au point. "Un psy virtuel pour soigner de vrais humains", c'est le titre de cet article dans Sud Ouest. Ça marche, les patients acceptent de converser avec notre robot Julia, ça marche tellement bien que certains se sont mis à pleurer lors de l'échange.