Jean-Luc Melenchon fait peur au Figaro

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Jean-Philippe Balasse, Eva Roque et François Geffrier font le point sur l'actualité du jour.

Le Kiosque d'Europe 1 et toutes ses plumes avec François Geffrier pour les régions, Jean-Philippe Balasse pour l'international et Eva Roque devant la télé. Bonjour à tous !

 "Tous ensemble". Deux mots en une de L'Equipe qui remettent le foot à sa juste place. Celui d'une communion populaire, seul manque le sourire, sur le visage du supporter monégasque qui tient haut une écharpe du Borussia Dortmund. Un visage ému qui nous rappelle que le drame a été évité de peu hier soir. Ce fut, écrit 20 Minutes "Une soirée irréelle", "Explosion, report et confusion" résume Aujourd'hui en France.

 On revient chez nous. Et on replonge dans la campagne. On sent que Jean-Luc Melenchon fait peur au Figaro qui juge "délirant" le projet de celui qu'il rebaptise en Une "Le Chavez français". Même personnage,autre point de vue dans L'Humanité : "Mélenchon, la dynamique qui peut tout changer", "La fébrilité gagne les soutiens patronaux et médiatiques de Fillon et Macron. Le Pen n'est pas en reste". L'Europe aussi a peur, si l'on en croit la Une de L'Opinion: "Elle retient son souffle", titre le quotidien qui nous raconte à quel point "les scores potentiels des candidats anti-UE  inquiètent". Même si Bruxelles "se garde bien de toute ingérence dans la campagne".

En une d'Aujourd'hui en France, Emmanuel Macron part dans les graves : "Moi, je suis un guerrier". Libération résume la campagne en un titre (qui pourrait être celui d'un film - un peu long) : "1 femme, 3 hommes, 6 possibilités". Libé qui (par ailleurs) s'amuse des pronostics des bookmakers anglais, (il parait que notre élection les passionne) Les dernières cotes donnent Emmanuel Macron en tête, à 8 contre 11, suivie de Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. C'est après que ça se gratine : François Asselineau est cinquième, très loin devant Benoit Hamon !  A la question "pourquoi Asselineau est aussi haut", un spécialiste répond "aucune idée !" (Finalement tout cela parait aussi fiable que les sondages)


-

François Geffrier


"La rue pour 1.000 migrants", c'est la une de Nord Littoral, après l'incendie du camp de Grande-Synthe, dans la nuit de lundi à mardi. L'aide s'organise pour aider les migrants. Mais le ministre de l’Intérieur sur place, hier, a annoncé qu'aucun camp ne remplacerait celui de la Linière, que certains érigeaient en modèle.

À la une de Presse Océan : "à Nantes les éboueurs menacent d’une grève générale". Après six semaines de conflit avec leur direction, selon les syndicats FO et CGT, "le mouvement va se durcir". En cause, la future organisation du travail. Des tournées à rallonge et des suppressions de postes.

Et puis "Déclarer en ligne : il faudra s’y mettre", c'est la une du Télégramme, ce matin. Il s'agit bien sûr de la déclaration de revenus. Si vous ne l'avez jamais faite sur internet, il va falloir apprendre, car ce sera obligatoire en 2019.

L'histoire du jour c'est la version moderne de "Dessinez c'est gagné"

Oui est-ce que vous connaissez le jeu "Draw your game" ?  En français, ça veut dire : "dessine ton jeu". Au départ, vous prenez une feuille de papier, vous dessinez un paysage avec 4 couleurs : le noir, c'est le sol ; en bleu, des objets qu'on peut pousser ; en vert, des éléments qui rebondissent ; et en rouge, des objets destructeurs ! Vous prenez en photo votre petit chef d'œuvre avec votre téléphone et c'est là qu'une application transforme le dessin en univers virtuel dans lequel on se balade.
Cette application cartonne ! Cinq millions de personnes l'ont téléchargée en France, aux Etats-Unis, en Chine.

L'homme qui a créé ce jeu n'est pas un geek américain, non, c'est un Français, qui habite à Caulnes, dans les Côtes d'Armor. C'est une histoire à lire ce matin dans Ouest France. Kacem Bekri, c'est son nom, a appris le codage informatique il y a quelques années sur sa calculatrice Casio. Il raconte même qu'il avait piraté toutes les calculettes du lycée, qui se mettaient à sonner simultanément, à midi. Aujourd'hui il est dans les petits papiers du géant Google, et rien qu'avec cette application il gagne 2000 euros par mois.

 

-


La presse internationale on vous retrouve, Jean-Philippe cette fois avec une vague de répressions conter la communauté homosexuelle, ça se passe en Tchétchénie.

Des rafles, des tortures, des exécutions, c’est un journal russe qui l’affirme, journal d’opposition, Novaïa Gazeta dont l’enquête se veut très sérieuse.

Depuis quelques semaines, les autorités tchétchènes auraient ainsi arrêté plus d’une centaine de personnes, accusées ou soupçonnées d’être homosexuelles parce que dans cette région du globe, nous dit la presse, être gay c’est prendre le risque d’être dénoncé, parfois par les membres de sa propre famille, dénoncé et supprimé, déjà trois morts, affirme le journal.

Pourquoi cette vague de répression, pourquoi maintenant ?  Manifestement, des militants voulaient organiser plusieurs Gay Pride, des défilés dans des villes du Caucase du Nord le pouvoir aurait décidé d’organiser des "purges préventives", dixit le journal.

Une enquête dénoncée, évidemment, par les autorités tchétchènes mais écoutez bien l’argument de défense de ce porte-parole "non, on ne peut pas arrêter d’homosexuels en Tchétchénie, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’homosexuels en Tchétchénie, ça n’existe pas".

Depuis hier, plusieurs personnalités et médias, dont Courrier international,  relaient l’enquête du journal russe Novaïa Gazeta 


-


Eva Roque - Le Titanic, la vérité dévoilée – France 5 – 20.50 

Derrière ce titre un peu pompeux se cache une enquête rigoureuse et étonnante sur le naufrage du Titanic. Des photos prises par l’ingénieur électricien ont été retrouvées récemment dans un grenier. Sur ces clichés apparaît une tâche de 10m de long sur la coque à l’endroit même où l’iceberg a percuté le paquebot.

Senan Molony, journaliste, enquête sur le drame depuis 30 ans et voilà sa théorie

Il n’y a pas de remise en cause de l’iceberg bien évidemment. Mais l’incendie aurait fragilisé la coque. D’autant que le feu a couvé pendant de longs jours. Ecoutez ce que disait un des pompiers présents à bord. Il s’agit d’une reconstitution du procès

L’enquête est remarquable car Senan Molony va prendre conseil auprès d’ingénieurs, fouiller dans toutes les archives, retrouver des témoignages déterminants. Et découvrir que la compagnie exploitante la White Star Line a favorisé le profit au détriment de la sécurité

Tout au long du documentaire, on va ainsi de révélations en révélations. L’enquête est implacable sur le fond. Et sur la forme, c’est tout aussi remarquable avec notamment des reconstitutions 3D.